Epingles à nourrice contre le racisme en Grande-Bretagne

racisme

Epingle le racisme  !

Dans cette Angleterre post-Brexit, la crainte et confusion s’installent lentement dans les airs. Après la sortie de l’Union Européenne, et la défaite humiliante à l’Euro 2016, l’heure n’est pas à la fête autour de pintes de bières. L’épingle à nourrice, popularisé par le mouvement punk, revient en surface et s’affiche sur les vêtements de nos chers compatriotes anglais. Dépouillé de tout aspect musical, elle s’épingle en signe de protestation contre le racisme.

À LIRE :   Tes fantasmes en chair et en os dans "Exhibition" par Pierre-Marin Delaisi
racisme

Depuis le résultat du référendum le vendredi 24 juin, une vague de haine a submergé la Grande-Bretagne. Les premiers visés ? Les immigrants. Dans le but de prouver que tous les anglais ne sont pas racistes, Alisson, une américaine vivant à Londres, a eu l’idée d’une protestation silencieuse. Un geste simple mais symbolique de soutien.

Malgré cette admirable action, le plus triste est de voir qu’il faut en arriver jusque là pour lutter contre la haine.

racisme

 

racisme