Drum’n Bass : histoire rythmée du sous-genre électronique

Drum'n Bass

La Drum’n Bass en long, en large et en travers

Pour les plus érudits de musique électronique, les sous-genres musicaux, leurs origines et comment faire pour distinguer un courant d’un autre ne sont que de simples formalités. Pour d’autres, c’est un peu plus compliqué. Du coup, pour participer à ta culture électronique, on a décidé de faire un zoom sur la fameuse Drum’n Bass

Tu l’auras deviné, la Drum’n Bass est un courant de la musique électronique. Elle est apparue dans les années 90, en Angleterre. La Drum’n Bass signifie littéralement « batterie et basse », on se doute donc quels types de sonorités on peut retrouver dans ces sons.
Elle est aussi connotée à la Jungle, qui elle est cependant plus centrée sur la rythmique quand la Drum’n Bass se focalise plus sur les mélodies l’accompagnant.
Du coup, pour l’aspect technique du son, la dnb est caractérisée par des breakbeats de batteries – c’est-à-dire, des rythmes binaires syncopés -, ainsi que des lignes de basses très lourdes à très basse fréquence – c’est ce qui te donne cette impression d’avoir le corps qui vibre.

Pour que tu puisses capter l’idée, voici un extrait de dnb « classique ».

Bon tu t’en rends compte, la dnb c’est pas toujours venère comme on pourrait le penser, même si c’est sur que parfois tu peux tomber sur des trucs un peu plus costauds !

C’est assez compliqué de définir clairement ce son. Il est souvent comparé à du jazz – pas dans la musicalité hein, je te rassure – étant donné l’éclectisme des sonorités que l’on peut retrouver et qui pourtant viennent du même genre musical. Il n’est donc pas évident, pour les non-initiés, de distinguer tous les sous-genres liés à la dnb et même parfois de reconnaître que ça en est.

Le mouvement s’étend et débarque dans d’autres pays tels que la France, où le mouvement se développe le plus à Paris, dans le sud et en Bretagne – comme quoi, il y a quand même des trucs sympas qui nous viennent de là.
De nombreux dj commencent à s’y intéresser. Les pionniers de la dnb sont, entre autres, Smith & Mighty. Mais les artistes qui ont véritablement impulsé le mouvement sont A Guy Called Gerald, 4 Hero, LTJ Bukem ou enore Andy C. Ce sont tous des anglais vous l’aurez compris.

Aujourd’hui, des dj comme Aphex Twin, Luke Vibert, Squarepusher, s’amusent avec le style et le travaillent différemment. La dnb prend des aspects expérimentaux qui la « rafraîchissent » et nous fait explorer et découvrir de nouvelles textures sonores, avec des rythmiques plus complexes.

La scène dnb a de plus en plus de succès. Les associations qui organisent des soirées se multiplient et accueillent un public diversifié qui n’a qu’un seul mot d’ordre : être ouvert à tout.

Drum'n Bass