La sentence est tombée pour le graffeur Azyle

sentence

Dure sentence pour Azyle

On vous en avez parlé récemment, le graffeur Azyle, qui avait fait une apparition dans l’émission Clique pour protester contre la somme que lui réclamait la RATP – 195 000€ – après qu’il se soit fait attraper en 2007 en train de graffer sur des wagons, a reçu sa sentence !

Suite à l’appel du graffeur, la Cour d’appel de Paris a rendu son verdict le 4 mai dernier, obligeant Azyle à reverser      138 000€ de dommages et intérêts à la RATP. En plus de cette somme, le graffeur est condamné à huit mois de prison, ainsi que d’une mise à l’épreuve de 3 ans et une obligation de soin.

À LIRE :   Darkelixirone & La FibreBrothers : Le street art à l'état pur

Pour rappeler rapidement les faits, Azyle s’était fait attraper il y a de ça presque 10 ans et avait accepté sans protestation de payer une amende, c’est le jeu. Seulement, la somme réclamée par la RATP était bien au dessus de ce que valaient les dégâts commis par le graffeur. Il avait donc décidé de contester cette somme en menant sa propre enquête sur le réel coût de réparation. Au final, sur les 195 000€ demandés, seulement 40 000€ seraient justifiés.

La RATP s’en sort quand même plutôt bien mais Azyle ne compte pas en rester là. Affaire à suivre.

sentence

 

sentence

 

sentence