Bang Bang : writers et dépôts ferroviaires en vidéos

bang bang graffiti kgz

Bang Bang : Le graffiti ferroviaire par le crew KGZ

A travers une série de trois vidéos postées sur Internet par un certain Alejandro Sosa, on suit le crew de graffeurs KGZ dans ses virées à la recherche de trains où déposer leurs blazes.

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing… l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on s’intéresse au street art, et plus particulièrement à une série de trois vidéos, intitulées Bang Bang, qui suivent un crew de writers portant le nom de KGZ à travers leurs périples noctambules.

bang bang graffiti

On suit les mecs aux visages dissimulés derrière leurs capuches et cagoules, dans leurs périples nocturnes, à la recherche des meilleurs spots où poser leurs blazes respectifs.

bang bang graffiti enor

Et ce sont les trains et leur environnement qui deviennent leur support privilégié : des wagons aux tunnels, rien ne les arrête, et c’est en toute quiétude qu’ils laissent leur trace au spray en lettres arrondies : Enor, Quake.

BangBang#1 from Alejandro Sosa on Vimeo.

On s’envole pour Budapest, la capitale hongroise, on escalade un mur et on se retrouve immédiatement propulsé dans les dépôts ferroviaires, pour observer les writers à l’œuvre, visages floutés.

BangBang#2 from Alejandro Sosa on Vimeo.

Et on découvre enfin la petite dernière de ces trois vidéos. Dans celle-ci, le crew se fait la malle en Allemagne, du côté de Düsseldorf. Sacré train de vie !

BangBang#3 from Alejandro Sosa on Vimeo.