Frauder la RATP, un jeu d’enfant

ratp

Comment frauder la RATP en paix

Avant de lire cet article, nous nous déclinons de toutes responsabilités, rappelons-le, nous sommes juste des « donneurs d’idées ». Donc même si tu détiens déjà ton pass navigo, ne le brûle pas, il est préférable de l’avoir en ta possession.

L’article fort intéressant de Rafale circule sur Internet depuis un moment et à force de se rendre détestable, la RATP nous a fait adorer les différentes tactiques presque infaillibles pour frauder. Chez Open Minded, dès qu’il faut mettre des bâtons dans les roues de cette agence de transport au summum de son art, on est al. Quitte à être pancarte à la main et microphone à la bouche pour manifester contre leur bêtise qui n’en fini plus de grandir, mais on est trop occupés à cultiver notre narvalisme.

Dans votre vie, même si vous escaladez les tourniquets du métro, il vous faut toujours avoir sur vous au moins un ticket vierge. 1.80 euros, voyez ça comme un investissement pour tous les trajets que vous allez faire sans jamais le poinçonner.

Première technique, infaillible et la plus connue : enjamber les tourniquets du métro. Facile, mais chiant pour les filles qui se mettent en mini-jupe/talons (c’est pas l’heure de faire la cagole, les filles). Vous pouvez également profiter d’une âme charitable qui se saigne chaque mois en payant les 70 euros de son Pass Navigo pour passer en douce avec elle – le collé serré est de mise, pour la bonne cause.

Pour le reste, tout est une question d’entraide, d’observation et d’un peu d’ingéniosité. En théorie, les contrôleurs RATP évitent les heures de pointe (7h-8h/18h/19h) et privilégient les grosses stations comme Châtelet, République, ou encore Montparnasse. Bien sûr, les quelques neurones qui s’agitent au cœur du siège de la RATP ont pondu l’idée que des contrôles aléatoires dans des stations presque inconnues pouvaient avoir leur petit effet. Ne nous blâmez pas donc si vous vous faîtes contrôler en sortant de La Chapelle ou d’Assemblée Nationale.

À LIRE :   UNLOCKED Book : une histoire à travers des corps nus
fraude ratp

Mais surtout, observez les alentours, comme un radar automatique. Si en sortant du métro, vous sentez des embouteillages ou des ralentissements dans les sous-terrains : remontez dedans, les contrôleurs ne sont jamais loin. Si par malheur, vous rêvassez et vous retrouvez face à une armée de soldats tout droit sortis de la ligne verte, FUYEZ. Peu d’entre-vous le savent, mais le délit de fuite n’existe pas. Les petits hommes vert ne peuvent pas vous poursuivre même s’ils ont clairement vu votre jeu. Cependant, si vous n’arrivez pas à leur échapper, restez tout de même courtois. Tout d’abord, parce qu’avant de rentrer dans la pire compagnie de France derrière la SNCF, ils avaient forcément un cœur mais surtout parce qu’ils peuvent aussi augmenter votre amende si le ton monte un peu trop fort. Payez l’amende tout de suite vous coûtera deux fois moins cher que votre Pass Navigo mensuel – la fraude, ça vous gagne.

Avec un peu, beaucoup de chance, comptez sur la générosité de vos partenaires voyageurs qui laissent parfois leur ticket sur leur siège de bus ou encore sur les bornes de métro pour les plus sympas. Les tickets sont valables deux heures. Et si vous ne savez pas à quelle heure il a été validé, voici le schéma explicatif :

ratp-fraude