Des hackers infectent Apple en toute tranquillité

Apple piraté

Apple piraté par des génies de l’informatique

Il faut une première fois à tout. Et Apple ne s’en réjouit pas. En effet, des pirates informatique ont réussi à diffuser des applications malveillantes sur le magasin AppStore, en trafiquant le langage de codage utilisé par les développeurs.

Après ses ordinateurs Mac, c’est au tour des iPhone et iPad d’Apple d’être confrontés à des virus. La multinationale a confirmé à Reuters que son magasin d’applications AppStore a été victime de sa toute première faille de sécurité majeure. Jusqu’à présent réputé comme ultra-sûr (car Apple inspecte chaque appli’ avant de la proposer aux téléchargements, à l’inverse du Play Store de Google), la pomme croquée a trouvé plus forte qu’elle.

Les hackers sont remontés jusqu’à la source de toutes les applis, le langage de codage Xcode, pour diffuser auprès des développeurs crédules une version compromise (intitulée XcodeGhost). Toutes les applis créées avec cet outil se sont donc transformées en logiciel malveillant.

À LIRE :   On a testé pour vous la cure de désintox... du smartphone
Apple Store

Selon la firme de sécurité Palo Alto Networks Inc, 39 applications compromises ont été découvertes dont certaines, particulièrement populaires : WeChat, CamCard, Didi Chuxing (le concurrent chinois d’Uber), etc. Selon l’entreprise, plusieurs centaines de millions d’utilisateurs pourraient avoir été victimes d’un vol de données tels que des mots de passe par exemple, même si pour l’heure, aura cas n’aurait été relevé.

A l’inverse, la firme de sécurité chinoise Qihoo360 affirme elle avoir détecté pas moins de 344 fausses applications. Plusieurs ont été retirées de l’AppStore par Apple, mais le groupe refuse de donner le nombre exact d’applications concernées. Surtout que les utilisateurs d’iPhone et de smartphones, n’ont pas encore pris pleinement conscience des risques de piratage qu’encourent leurs joujoux préférés.