Tatouages et spiritualité

Tatoueurs

Certains tatoueurs accomplissent un véritable travail spirituel avec leurs clients

Le tatouage est pour certains un art et pour d’autres un outil de torture, bien que les avis soient diverses et partagés, on s’accorde tous à dire que certains « tattoo artists » font réellement de véritables œuvres d’art avec certains tatouages.

Pour certains tatoueurs, le tatouage est plus qu’un art seulement visuel, il est un acte spirituel autant pour lui que pour son client. Ainsi chaque tatouage est le mariage entre spiritualité et art, ce qui fait que le travail est toujours très personnalisé pour chacun de leurs clients.

Tatoueurs

Tatoueurs

Chaim Machlev est un tatoueur basé à Berlin et dont le travail se caractérise par des tracés très graphiques, des lignes parfaites. Vous pouvez aussi allez sur son Instagram pour en prendre vraiment plein les yeux. Cet artiste originaire de Tel-Aviv n’avait jamais dessiné jusqu’au jour où il décida de se faire tatouer, ce fût une révélation. Il passa plusieurs jours dans le désert pour savoir si sa décision était stable ou bien juste une chimère. Une fois a Berlin il monta son propre studio dans lequel il tatoue une personne par jour, il cherche le design et adapte les lignes en fonction du corps du client. Par ses études de psychologie, tatouer pour lui est un véritable acte spirituel et par ses études d’informatique, le design est technique et perfectible.

À LIRE :   Brittny Abad fait des tatouages délicieusement surréalistes
Tatoueurs Tatoueurs Tatoueurs6

Leon Lam est un tatoueur franco-chinois dont le studio Alchemink est basé en Chine dans le quartier de Kowloon à Hong Kong. Son travail se rapproche beaucoup de l’artiste peintre contemporain Jackson Pollock. Les éclats d’encre et les projections sont très récurrents dans leurs travaux. Léon Lam est très l’influencé par la philosophie asiatique, notamment par un roman classique de la littérature chinoise Le rêve dans le pavillon rouge, écrit par Cao Xueqin. Ainsi sa philosophie de vie est de transmettre, essayer d’acquérir une technique et partager.

Qui a dit qu’il fallait être un gros dur sans aucune subtilité pour pouvoir devenir tatoueur ?