Le cannabis synthétique sème le chaos aux USA !

Cannabis synthétique

 La marijuana synthétique est responsable de nombreuses intoxications

Le cannabis synthétique est la deuxième drogue la plus consommée chez les jeunes aux Etats-Unis, elle est dangereuse par ses mélanges qui peuvent varier d’un « cuisinier » à un autre, ainsi il est difficile d’identifier les produits chimiques responsables des effets dévastateurs sur les consommateurs. De plus par ses composants, cette drogue synthétique est assez prisée chez les sportifs et les militaires car souvent indétectables sur les tests que l’on leurs fait passer.

Au niveau de son aspect, tout dépend de sa fabrication il y a au moins 300 recettes différentes qui auraient déjà été enregistrées, cependant elle est modifiée très régulièrement afin de faire perdre le fil aux autorités qui ne peuvent empêcher sa libre circulation sur internet, les épiceries et les stations-services. Dans tous les cas, il faut au moins une base végétale, qui peut être de la simple herbe comme de la verveine. Cette plante est ensuite séchée et émiettée, avant d’y ajouter le cocktail chimique qui l’a fera passer d’état de simple végétal à un produit perturbant la conscience. C’est toujours un produit semblable à la tetrahydrocannabinol (THC) qui est utilisée, cependant ses effets sur les récepteurs CB1 seraient 100 fois plus puissants, que ceux de la THC authentique.

Cannabis synthétique

Le problème réside dans les effets que produisent cette drogue, ils varient en fonction de tout un chacun car nous n’avons pas tous la même résistance face à certaines substances. Cependant les cocktails chimiques créés ont déjà intoxiqués plus 5200 personnes depuis le début de l’année 2015, en 2014 ils étaient de 3680 et en 2013 2668, chaque année le cannabis synthétique est de plus en plus prisé.

À LIRE :   L'existence des hikikomoris, une vie de réclusion

Plusieurs symptômes récurrents ont été enregistrés, comme une anxiété extrême qui provoque des crises d’angoisse et un état paranoïaque. Certains consommateurs ont connu un épisode psychotique (état de dissociation) avec de fortes hallucinations. Ces symptômes sont tristement célèbres et qualifiées d’« effet zombie ».

Cannabis synthétique

Au début du mois d’août, le cannabis synthétique a encore fait parler de lui, lorsqu’une jeune femme sous l’emprise de cette drogue menaçait son entourage ainsi que les forces de l’ordre avec un couteau. Les SDF sont aussi les premiers touchés par cette substance à prix abordable et facile à trouver, en juin, 9 d’entre eux avaient été hospitalisés après avoir fait une overdose.

Contrairement au cannabis naturel, le synthétique présente un risque de dépendance physiologique et d’après certains accros, les symptômes de manques seraient puissants.

Pour conclure, avant que les autorités n’arrivent à contrôler ce phénomène, peut-être que la meilleure des solutions pour empêcher l’hécatombe de perdurer, serait de légaliser ou de dépénaliser le cannabis naturel, moins dangereux pour les consommateurs.