Beer mile : Du sport oui, mais pour de la bière c’est mieux !

beermile

Le Beer mile, un nouveau record pour la course à bière !

On a souvent l’impression que l’alcool et le sport sont incompatibles, pourtant le beer mile nous prouve bien le contraire. C’est même carrément complémentaire ! Le beer mile consiste à faire quatre tours de terrain en buvant une bière à chaque tour parcouru. Tous les participants doivent donc boire 4 bières et courir à peu près 1, 6 kilomètres, car un tour fait 400 mètres. Pour cette nouvelle édition du beer mile qui s’est déroulée le vendredi 7 août 2015, c’est le canadien Lewis Kent qui bat le record en 4 minutes et 55 secondes, il bat de peu le précèdent réalisé la veille par l’australien Josh Harris, qui avait terminé la course en 4 minutes et 56 secondes. Pour comparer ces scores et se rendre compte de combien temps un coureur professionnel met pour parcourir cette distance, sans bières.  En 1999 à Rome, le coureur marocain Hicham el Guerouj bats le record mondial de 4×400 (1600 mètres). Il mets 3 minutes et 43 secondes pour parcourir la même distance.

À LIRE :   Rocket & Wink lâche une platine vinyle portable !
beermile

Maintenant, si nous allons plus loin dans notre enquête, on peut aussi comparer ce score avec le record du monde de 50 litres de bière. Et oui, il y a bien quelqu’un qui s’est essayé à ce record des plus risqués, sachant que 50 litres revient à boire 100 pintes (50 cl).

Beermile

C’est l’allemand Philipp Traber, 35 ans et sûrement alcoolique qui est l’auteur de cet exploit. Il a mis 4 minutes et 55 secondes pour boire ces 50 litres de bière. Vous l’avez deviné, il a mis exactement le même temps que Lewis Kent a mis pour parcourir 4×400 mètres et boire 4 pintes de 50 cl. En conclusion de cette enquête, je dirais qu’entre boire ou courir, vous n’avez finalement pas de choix à faire, tout est possible !

beermile