Les jeux vidéo rendraient-ils violent ?

Jeux vidéo

Plusieurs études portent sur la violence et les jeux vidéo

Pendant un moment, on entendait certaines théories sur le pourquoi du comment les jeux vidéo rendraient les jeunes violents, on insinuait que certaines tueries auraient été commises parce que l’auteur du crime jouait aux jeux vidéo…. Bref beaucoup de blabla et comme vous le savez, ici chezOpen minded, certes nous sommes ouvert d’esprit, mais faut pas déconner ! Ici on aime les preuves à l’appui. Alors la question que tu te poses c’est sûrement, est-ce que ça rend véritablement violent et si c’est le cas, pourquoi ? Nous allons y venir, jeune padawan.

Jeux vidéo
Des études qui prouvent que les jeux vidéo rendent violent, il y en a eu plus d’une. Mais ce qu’elles révèlent, c’est que ce n’est pas spécialement le fait que ce soit un jeu vidéo qui pose problème. En vérité c’est plus le scénario, enfin tout l’aspect visuel et sanglant du jeu. Comme on le sait tous, il n’y a pas que dans les jeux vidéo que l’on retrouve ce genre de thème, on le retrouve dans les films et dans les musiques. Des violences, ils s’en passent également dans la vie, soit dit en passant, on n’a pas attendu d’avoir une Playstation pour devenir violent. L’Homme a toujours été assoiffé de sang et de vergogne et comme l’a écrit Thomas Hobbes « l’Homme est un loup pour l’Homme »

À LIRE :   La pizza pastèque, la plus YOLO des pizzas

Jeux vidéo
Bon et puis, tout dépend du type de jeux auxquels vous jouez. Selon certaines études, les MMORPG développeraient votre aptitude à prendre des décisions. Ce sont des jeux de rôle, où vous avez un personnage que vous développez afin d’augmenter votre niveau, sur une plateforme en ligne et massivement multijoueurs. En ce qui concerne les FPS « First Person Shoot » ou bien tir à la première personne, ils développeraient votre intelligence visuo-spatiale. C’est-à dire que les joueurs fans du genre, possèderaient une meilleure attention visuelle et une meilleure capacité à la représentation mentale (qui comprend notamment le sens de l’orientation).

Bref, il n’y a pas que du mauvais à être un gamer.