Les Français et leur réputation désastreuse

francais

Etre aimable quand on est Français, ça s’apprend !

Etre Français c’est ne se laver qu’une fois par semestre, construire son régime alimentaire à base de deux produits : le croissant et le vin rouge, fumer 50 à 84 cigarettes par jour dès l’âge de 5 mois, citer les droits de l’homme du réveil au couché pour tout et n’importe quoi, manifester toute l’année pour rien, être une bille en langue parce que « merde, nous on est chez nous, ils ont qu’à parler français ces touristes »  et être aussi agréable qu’une porte de prison – particulièrement en Ile de France.  

Pourtant, la France reste le pays le plus fréquenté par les touristes à ce jour et depuis près de 30 années. 30 années durant lesquelles ces touristes ont pu dès leur retour disserter de notre accueil désastreux, de notre amabilité aussi floue qu’inexistante et de notre sarcasme présent à toute épreuve. Aujourd’hui, notre réputation désastreuse est devenue un enjeu essentiel pour continuer à rester sur la première marche de ce podium si convoité. Mais à quel prix ?

Selon le Telegraph, ils étaient près de 84 millions touristes à visiter la France l’année dernière et découvrir la Tour Eiffel, les plages de Cannes ou la pluie Bretonne – on vous avait prévenu, cet article est truffé de préjugés. Une industrie tellement  rentable, que Laurent Fabius a annoncé la création d’un fond d’investissement exclusivement réservé à l’augmentation du nombre de tourisme, mais pas que. 

 

Français

 

En effet, une partie de l’argent débloquée servirait à changer l’image désastreuse que les Français se sont construit au fil des années. Car si l’on en croit le rapport du Conseil de promotion du tourisme, l’Hexagone abrite les habitants les moins sympathiques, les chauffeurs de taxi les plus désagréables et les serveurs les plus agressifs”. De quoi faire rebrousser chemin..!

Plusieurs milliers d’euros vont donc être dédiés à attirer  100 millions de touristes d’ici à 2020 et à leur offrir un séjour plus agréable qu’effrayant, notamment à Paris aujourd’hui considérée comme “la ville la plus impolie d’Europe” – tiens tiens tiens. 

Francais

Rappelons tout de même que la France n’en est pas à son coup d’essai pour redorer l’image de nos habitants à béret. En 2013, des « ambassadeurs » du sourire avaient été payés pour respirer la bonne humeur et l’amabilité aux abords des grands monuments touristiques et les commerçants avaient reçu un « manuel de politesse ». Sauf que cette fois-ci, le ministre de la culture veut « aller plus loin« .

On attend de voir !

Français