Printed Matters : Shepard Fairey voit les choses en grand pour sa nouvelle expo.

Shepard Fairey

Après plus de 10 ans, Shepard Fairey est enfin de retour à Detroit

Shepard Fairey est-il encore à présenter ? Cet artiste/skateur Américain de 45 ans à l’influence et au travail mondialement reconnue.  Pour vous rafraîchir la mémoire,  la marque OBEY c’est lui, tout comme l’affiche de campagne pour Obama « Hope ». Après Paris, il revient à Détroit en force à la LSC Gallerie pour vous offrir une exposition qui en impose : « Printed Matters ».

Ouverte depuis le 22 mai à la Library Street Collective de Detroit, Shepard Fairey revient ici en force, sur les premiers murs qui l’avaient accueillis en tant que street artist. A l’occasion, il expose plusieurs de ses sérigraphies et de ses collages, innovant tant sur le fond que sur le choix du support car il alterne métal, bois et papier.

« Printed Matters » a donc pour objectif de de montrer au monde que les impressions ne sont pas vouées à s’éteindre et qu’elles ne peuvent pas être remplacées par le digital  » Tu ne pourras jamais remplacer la provocation et l’expérience tactile de l’art imprimé. Le print est toujours important ».  Cette exposition exposera d’ailleurs une des plus grandes pièces jamais créée par l’artiste : un collage qui s’étend sur plus de 54 mètres, surplombant Détroit.

À LIRE :   François Andes envahit la nuit blanche avec soixante performeurs !
Shepard Fairey

S’il a choisi Detroit, ce n’était d’ailleurs pas un hasard, « Les fresques et l’art public sont gratuits, et c’est aussi une manière de montrer combien il peut être facile de créer de l’énergie et un impact positif sur les communautés; l’art est devenu un sujet de conversation, une référence commune bénéfique à la morale publique et aux conversations » s’explique-t’il sur son site internet.

Après une semaine de travail laborieuse et des conditions météorologiques difficiles, Shepard Fairey a inauguré le 22 Mai son exposition, qu’il a voulu ouverte au grand public. Pour ceux qui ne sont pas présents sur place et qui n’ont pas la chance d’y participer, on vous laisse en image avec les photographies de son installation et de son exposition. Les photos sont de Jon Furlong.

Shepard Fairey

 

Ally4 Ally15

 

Shepard Fairey shepard-fairey2 Ally86 shepard-fairey strret

 

Shepard-Fairey