Le groupe Facebook qu’on attendait depuis toujours par Saddam Husseim, Franco et les autres.

facebook

Un groupe Facebook composé des grands méchants

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash Facebook sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

Jeunes narvalos en quête de sensations virtuelles et d’humour pour égayer votre journée, nous vous avons trouvé une nouvelle page Facebook plus drôle que jamais.

Tiraillés par l’ennui, on imagine que vous vous êtes déjà demandés au moins une fois à quoi auraient pu ressembler les conversations qu’Hitler, Franco, Oussama Ben Laden, Satan, Vladimir Poutine, Jafar, Staline, Kim Jong Un, Darkvador ou… Gandhi aient eu ensemble.

Personnellement, j’imagine surtout ce que Ryan Gosling pourrait dire à Eva Mendes dans l’éventualité où il aurait un coup de foudre pour moi dès le premier eye contact entre nous mais la vie n’est pas un film d’amour à défaut d’être un film de cul.

À LIRE :   Better Call Saul : à voir absolument

Revenons à nos moutons. Désormais, grâce à cette nouvelle page très justement intitulée  » Dictateurs, méchants, bad boys « vous pouvez aujourd’hui lire les prétendues conversations de Franco et Saddam Hussein par exemple et Dieu sait que c’est la page la plus drôle qu’il nous a été donné de lire depuis très longtemps. 

Du bon plan à la Staline pour des goulags à louer – me contacter en inbox– en passant par les demandes de crow-funding de Oussama Ben Laden pour une bombe nucléaire, chaque poste est délicieusement vicieux et cruel, pour notre plus grand plaisir.

Facebook

Comme quoi on peut être le pire des connards/terroristes/dictateurs et garder son sens de l’humour. Bon, le seul qui semble un peu moins apprécier la blague c’est Gandhi. Entre nous, il va pas nous faire une marche du sel pour un petit troll, qu’il se retire du groupe et on n’en parle plus, non ? (l’humour n’est pas contagieux, sorry.)

Chez Open Minded on adore et on a déjà commencé à s’en faire des tee-shirts. On fait un pendu ?

facebook