Des anciens flics retrouvent leur premier amour en vidéo : la weed.

weed

Des anciens flics fument de la weed pour la première fois depuis des années.

Imagine ton grand-père moustachu -ou non- bien apprêté dans sa chemise à carreaux, s’asseoir à une table avec un autre grand-père du même acabit et un autre Monsieur Tout Le Monde sympa. Bon, ça semble terriblement ennuyeux ou prédestiné à une partie de belote interminable à trois…mais c’était sans compter sur la weed pour les divertir et leur passé de flics de la vieille école pour les rapprocher.

Vous vous rappelez certainement de la vidéo des trois grands-mères qui fumaient de la beuh pour la première fois ? C’était très drôle et ce sont les mêmes réalisateurs qui se cachent derrière cette vidéo d’ex-flics qui cède à la tentation du cannabis après des années d’abstinence, le plus sereinement du monde.

Les trois anciens flics commencent en grande pompe avec un bang puis continuent avec des joints pour surfer sur la vague de leur défonce – il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir.

À LIRE :   Le Kuduro, Moi j'aime bien ?

 

Avant de commencer à fumer, les trois compères font des exercices d’équilibre qu’ils réalisent sans problème. Après 25 minutes et plusieurs bouffées de marijuana, ils retentent l’expérience des tests avec plus ou moins de succès… puis c’est l’heure de la foncedalle sous fond de philosophie et de questions existentielles autour du cannabis.

Durant leur carrière respective, ils n’ont jamais arrêté de consommateurs de cannabis – ils ont seulement confisqué quelques pochons. Pour couronner le tout, ils sont aussi pour la légalisation du cannabis, notamment pour des raisons médicales.

La musique est parfaitement choisie, la réalisation est parfaite et on a cruellement envie d’être avec eux pour partager cette expérience – bref, 6 minutes de détente, filmées en Californie, of course, là où le cannabis est légalisé.

Chez Open Minded, on est très fans de ces trois anciens flics naturels au possible et on aurait volontiers partager un petit avec eux. A bon entendeur 🙂 !