Le normcore est mort

normcore ancien

L’histoire du normcore, ce phénomène mode éphémère.

Bien avant que les termes hispter et normcore entrent dans notre vocabulaire mode, il y avait de réelles identités stylistiques dans les rues de Paris, de Londres et d’ailleurs. Les punks, les skaters, les gothiques, tous avaient une allure et des valeurs qui la rejoignaient, bien spécifiques à leur look. Welcome back to the 80’s. 

Aujourd’hui, bien qu’on trouve encore dans les rues sombres des capitales des punks qui s’assument et des gothiques en pleine mutation, ils ont tous perdus leurs revendications qui émanaient des fringues qu’ils décidaient de porter.

Désormais, on est hipster ou ringard, normcore ou has been mais être normal ne fait définitivement pas partie du jargon si sophistiqué de la mode.
normcore

normcore  2

Pourtant, c’est exactement ce que revendique le  – plus tellement – nouveau concept en vogue, le normcore, tout droit sorti du ventre d’Internet.

Pour devenir normcore, pas besoin d’avoir quelque chose à revendiquer ni même un message à faire passer ou une quelconque attitude à adopter, non. Il suffit simplement de porter un jean, un pull et des baskets.

On y croirait presque, n’est-ce pas ?

normcore 4

Pourtant, cette tendance morte aussi vite qu’elle est arrivée sur la Planète Mode n’a rien de si simple. Tout l’enjeu réside dans le « paraître » normal, à la limite du négligé alors que la tenue entière est étudiée des chaussettes à la casquette kistchissime à souhait.

À LIRE :   Valsport @ Who's Next - Juillet 2013

La preuve en est avec les milliers d’articles  » Get the look » qui pullulent sur la Toile pour aider les âmes en détresse et en terrible quête d’identité à adopter ce style normcore.

L’essence même du mouvement reposant sur le « non artifice » et la « simplicité », on est en droit de se poser la question quant à la nécessite de ces tuto mode qui prônent tout le contraire.

Né sur la Toile, propulsé sur le devant de la mode par les bloggeurs, les magazines de mode et les stars pro gluten free – tout est lié – comme Gwyneth Paltrow , le phénomène du normcore est mort dans la rue, laissant derrière lui ces hispters confirmés qui ont cru un temps à leur salut avec ce nouveau mouvement, encensé aux Etats-Unis et tout aussi vite oublié, ici comme là-bas.
normcore phénomène mode

 

 

 

Publicités