Gleeden vs cathos : Qui va gagner ?

metro

Quand les cathos veulent mettre Gleeden derrière les barreaux !

On ne les avait pas entendu depuis leurs manifestations faussement intitulées « Manif pour tous », et ca nous avait fait un bien fou. On avait même cru à leurs disparitions, sorti le champagne, fait la fête, et péché comme il faut. Mais il faut se rendre à l’évidence, les cathos intégristes sont de retour. Et cette fois, ils s’attaquent a Gleeden.

Moins connu que Adopte un mecTinder ou encore Meetic, Gleeden c’est, pour ceux qui ne le savent pas, un des nombreux sites de rencontre qui s’est crée ces dernières années. Sauf que Gleeden cultive cette petite particularité : il est spécialisé dans les rencontres… extra-conjugales.

Gleeden AFC

Son slogan : « Le premier site de rencontre extra conjugal pensé par des femmes » avec en plus sur son site une petite phrase, sortie d’un sondage IFOP qu’on n’est pas allé vérifier, à la fois parce qu’on avait la flemme, mais aussi par ce qu’on s’en fout royalement, et qui annonce que le site est « plébiscité par 35% des femmes ».

Bon, soit le principe peut paraître dégueulasse, et il est clair que Gleeden incite clairement à l’adultère. C’est pas bien, c’est vrai, mais bon personne n’avait gueuler jusqu’ici et on imagine que les personnes inscrites sont de grandes filles ou de grands garçons capables de faire leurs propre choix.

Gleeden sa daronne

Mais, il fallait bien que des rabats-joie de service se ramènent un moment ou un autre. Et comme souvent ces rabats-joies sont des catholiques intégristes.

À LIRE :   Les chats sont les acteurs de demain

L’AFC (Associations familiales catholiques) ont vu en Gleeden  une violation du Code civil. En effet, l’article 212 du code Civil prévoit  un devoir de fidélité entre mari et femme. L’avocat de ces amoureux de Jésus justifie : «  Derrière l’infidélité, il y a des enfants, des familles brisées, des drames familiaux ». Meme si, comme on vous l’a dit, on pense que les inscrits sont assez grands pour prendre leur responsabilité eux-même, on ne fera pas de débat d’idées ici.

Tout a commencé après qu’un autre groupe catholique conservateur demande à la RATP le retrait des pubs Gleeden dans le métro, que vous avez peut-être déjà vu. Demande que la RATP n’a pas satisfaite. Toutefois, ces publicités ont disparues dans des villes comme Versailles ou Rambouillet, sous les arrêts de bus et autres – le réseau Keolis, qui gère l’affichage, ayant reçu un trop grand nombre de plaintes.

Gleeden manif pour tous

L’AFC a donc porté plainte contre Gleeden. On ne sait pas quelle sont ses chances de remporter le procès, mais on espère simplement que la lenteur de la justice française fera ses preuves dans ce cas plus que jamais, histoire d’occuper nos cathos un peu trop tatillons, et de ne plus les croiser, maris, femmes, enfants- et peut être amant(e)s donc- manifester pour un rien dans les rues.

Et puis comme le disait Jésus : « Vous allez vous aimer les uns les autres bordel de merde ! »

Gleeden Jesus