Quand Instagram se fait réseau proxénète

prostitution-instagram-reseau-proxenete

Tu likes sans le savoir des photos de prostituées sur Instagram

Plus besoin de se déplacer au Bois de Boulogne ni même de fréquenter les soirées de Pigalle, il te suffit maintenant de te connecter sur ton compte instagram et de taper #hot ou #adult sur Instagram pour découvrir tout un réseau. Focus à travers l’envers du décor : Instagram est devenu un réseau pour la prostitution cachée que beaucoup exploitent avec facilité.

À travers des comptes sexy, elles se disent mannequins débutantes ou professionnelles, comédiennes, chanteuses… Et dissimulent derrière ces profils aguicheurs, une vocation d’escortes, ou de prostituées – choisissez le terme que vous préférez.

Via des photos postées sur Facebook, Doran Horton, californien de 25 ans a été arrêté par les autorités pour proxénétisme. Sous son pseudo « Oso Montana », Doran postait des photos de lui couvert de billets, croulant sous le luxe, les bijoux bling bling et j’en passe. Sa façon d’agir ? Repérer des jeunes filles mineures par le biais de profils Facebook pour les faire entrer dans son réseau. Si Facebook a su faire ses preuves dans le milieu, Instagram n’est pas en reste, loin de là.

prostitution-instagram-reseau-proxenete

Qui n’est jamais tombé sur le profil de jeunes demoiselles sexy, aux courbes avantageuses et aux photos (com)promettantes ? Bien que les hashtags #ass #boobs ou #sex soient interdits et presque censurés dès que postés, les photos sexy défilent, pour le plaisir des yeux de certains… Mais pas que. Dans la biographie de ces jeunes femmes, une adresse mail est parfois indiquée et permet de rentrer en contact avec l’auteure de ces photos de charme sans passer pour le gros lourd via un commentaire au smiley en folie. On découvre alors que ce sont soit elle soit des agents qui y répondent en proposant des prestations diverses et variées, hautement rémunérées. L’arrangement se fait souvent en face à face mais la prise de contact derrière un clavier, de quoi se donner un aperçu et avant goût de ce que peut attendre le client fortuné. Instagram n’a aucun souci à se faire puisque les créateurs et modérateurs ne sont pas responsables des contenus publiés ; ils peuvent simplement supprimer ou sanctionner les profils signalés par les utilisateurs. La prostitution cachée va pouvoir continuer, sans que personne ne s’en soucie.

prostitution-instagram-reseau-proxenete prostitution-instagram-reseau-proxenete

Source principale : Slate