Mason Wartman, le bon samaritain !

tableau

Mason Wartman ouvre une pizzeria qui propose d’aider les plus démunis de manière originale.

Il est jeune, dynamique, et il a la main sur le cœur. Mason Wartman est un jeune américain, qui a travaillé dans le monde de la finance et a décidé d’inventer un nouveau concept, qui permet d’offrir de la pizza aux plus démunis. Une initiative à saluer.

En te levant ce matin, tu étais de bonne humeur. Malgré le froid et la pluie tu es allé au boulot en sifflotant. Dans le métro, tu as même été tellement enthousiasmé par le petit air d’accordéon que t’a joué ce vieux SDF, que tu lui a filé 2 euros en descendant. Fier de toi tu t’es senti l’âme d’un bon samaritain, devant la glace tu t’es même dit que tu avais quelques traits qui font penser à l’Abbé Pierre dans ses jeunes années. Petit joueur.

cuisine

Mason Wartman est un jeune américain de 27 ans. Sur sa photo de profil Linkedin, il a l’air du gendre idéal, avec son costard impeccable et ses cheveux soigneusement coiffés.  Il y a un an, il a décidé de quitter son poste, dans une grosse boite de finance à Wall Street, et d’ouvrir son propre restaurant. Une initiative qui n’a rien d’originale jusqu’ici. Il retourne donc vivre à Philadelphie, sa ville natale et y ouvre une pizzeria, qui se nomme Rosa’s Fresh Pizza.

post it

Comme dans de nombreuse pizzeria américaine, il décide de vendre la part de pizza à 1 dollars. Avec toutefois une idée originale.  Mason Wartman donne la possibilité à ses clients d’acheter « virtuellement » une deuxième part qui sera distribué aux personnes dans le besoin. Et cela grâce à des post-it. Après avoir acheté cette deuxième part, il suffit tout simplement aux généreux donateurs d’aller accrocher un post-it sur un mur spécialement prévu pour l’occasion. On y met le mot que l’on veut et ainsi ceux qui ne peuvent se payer une part de  peuvent aller récupérer un petit post it pour payer leur part de pizza avec. Ils seraient entre 30 et 40 sans-abris à venir tous les jours pour récupérer leur pizza.

À LIRE :   Mot d'ordre, pizza

Mason wartman sdf