Les pires punchlines d’affiches de film

 https://www.opnminded.com/bons-plans/08-01-2015/pires-punchlines-affiches-film-38490

L’art de la Punchline… ou pas

A chaque sortie de film c’est la même chose : un ÉNORME tapage médiatique avec le trailer, les bandes annonces et les principaux acteurs, voire le réalisateur, qui font la tournée des plateaux français et mondiaux. Tandis que les affiches du film sont placardées partout avec des slogans tape à l’oeil. Pourtant, pour certaines punchlines, ils ne sont pas allés chercher loin…

« A Vegas, tout se paye cash ». Cette punchline du film Joker, avec Jason Statham, montre bien que les producteurs ne se sont pas foulés. L’intrigue se passe à Vegas, ils ont donc joué la carte de la punchline classique sur les casinos. Et ce n’est pas seulement pour ce film que ce phénomène est visible.

pires-punchlines-affiches-film

« Un homme seul… pour les tuer tous ! ». L’affiche du film Zombie Hunter évoque la phrase classique d’un film où il y a LA MASSE de sang et un héros sans peur et sans reproche ! Il en est de même pour le film Rambo II qui est clairement axé sur le héros INDESTRUCTIBLE que rien n’arrête, « Aucun homme, aucune loi, aucune guerre ne peuvent l’arrêter ».

 https://www.opnminded.com/bons-plans/08-01-2015/pires-punchlines-affiches-film-38490

Certains producteurs n’ont vraiment eu aucune inspiration, que ce soit sur le film ou sur la punchline comme l’attestent les deux Sharknado. Le montage de l’affiche est pourri, le slogan est équivoque « Enough Said » et « Enough Said Again ». Tout annonce le vide du film.

Les films d’horreur sont dans le même trip avec un gars invincible et du frisson GARANTI. Entre le dernier Freddy et son « J’ai gardé le meilleur pour la fin », Insidious et son « The Further you travel, The Darker it gets » ou Frontière avec une punchline TRÈS longue (voir image ci-dessous)

pires-punchlines-affiches-film

Les plus ridicules sont pour les films destinés aux enfants comme celui de Boule&Bill « un film de Woof » ou Toy Story 3 avec « Puisqu’on Woody qu’il revient ».  On notera le jeu de mot bien douteux, très enfantin et ridicule afin de pousser le gamin à réclamer d’aller le voir.

pires-punchlines-affiches-film

Les punchlines sont obligatoires pour attirer le client à aller au cinéma. Et pourtant,comme on vient de vous le prouver, les producteurs semblent être en panne d’inspiration voire d’imagination quand on lit leurs punchlines de bas étage. Et encore, on vous a pas parlé de tout ( on vous garde le meilleur pour une prochaine édition)

https://www.opnminded.com/bons-plans/08-01-2015/pires-punchlines-affiches-film-38490

 https://www.opnminded.com/bons-plans/08-01-2015/pires-punchlines-affiches-film-38490

 pires-punchlines-affiches-film

pires-punchlines-affiches-film

pires-punchlines-affiches-film