On a interviewé Vincent, le community manager de Jacquie et Michel.

merci jacquie et michel

Merci qui ? Jacquie et Micheeeeeeel.

Dimanche dernier, je suis dans le quartier à Barbès, avec un copain, on se raconte nos vies, on actualise nos dernières semaines, bref on débitche sur nos vies.

Il me parle de ses travaux, de sa copine, de son taff et de ses potes… dont Vincent. Vincent, ça me dit rien et puis : « mais siiii tu sais, mon pote qui bosse chez Jacquie et Michel ! » Mais oui, ce Vincent là, bien sûr ! D’un coup, j’oublie ma gueule de bois, ma fatigue, Paris sous la pluie, je pense Jacquie et Michel, vidéo de cul, article… INTERVIEW.

Je prends contact avec Vincent – mon nouvel objectif de la semaine – il est le community manager (CM, pour les gens qui bossent dans le digital) de Jacquie et Michel aka celui qui s’occupe de la comm’ sur les réseaux sociaux. Je lui ai posé des questions à la narvalo parce qu’on change pas une équipe qui gagne et voilà ce que ça donne.

C’est une bonne situation ça, Community Manager chez Jacquie et Michel ?

Plutôt oui, on travaille pas mal, on rigole beaucoup, et on a l’impression d’être dans une famille que dans une entreprise : pas mal non ?

C’est aussi là que l’expression « avoir la tête dans le cul » prend tout son sens !

Et bizarrement, tout le monde t’écoute quand tu parles de ton travail, alors que d’habitude c’est plutôt l’indifférence générale…

jacquie et michel logo

 

– Comment on devient CM chez J&M d’ailleurs ? Explique-nous ton travail quotidien. C’est toi qui dois choisir quelle vidéo -ou preview – poster sur les réseaux sociaux ? Du coup, tu dois en regarder certaines ? Toutes ?

Comment on devient CM chez J&M ? En voyant passer une offre sur les réseaux sociaux, et en se disant que pour la blague on va candidater.

Et ça marche !

Le job au quotidien, c’est beaucoup de mise en ligne de photos, de la gestion du « SAV », des articles de blog à écrire (il y en 6 par jour qui sortent), et bien évidemment gérer les réseaux sociaux : poster des articles, des photos marrantes, modérer pas mal également…

On n’a pas forcément le temps de regarder les mouches voler donc !

Concernant les vidéos, on n’y « touche » pas forcément beaucoup, mais on en regarde quelques-unes de précises, où on a nos « stars », des acteurs ou des présentateurs qui nous font marrer : on en parle entre nous et on se dit qu’ils sont forts et beaux, on les admire quoi.
Ils sont un peu comme des amis qu’on n’a pas vus depuis un moment : ça fait plaisir de les retrouver !

– En tant que CM, quelles questions on te pose le plus ?

Il y en a beaucoup en fait, tout le monde est curieux et voudrait tout savoir de J&M !

Celles qui reviennent le plus fréquemment, ce sont : qui sont Jacquie et Michel ? Tu vois des actrices au bureau ? Tu regardes toutes les vidéos ? T’as des codes pour en télécharger ? Vous êtes nombreux ?

– D’ailleurs, j’ai vu que les commentaires sont souvent vulgaires voire salaces sur FB et Twitter. Il y a aucune limite ? Tu en filtres certains ?

Oui, on modère pas mal, car il faut éviter que les discussions dégénèrent : on fait la part des choses, mais dès que cela devient insultant, on prend les mesures qu’il faut.

Après, on garde tout de même en tête que les réseaux sociaux sont aussi un moyen de communiquer avec nos fans, et sans eux on ne serait pas grand-chose finalement : on essaye de les bichonner et de leur offrir le maximum de choses, et puis ça nous fait plaisir !

jacquie et michel

 

-On a vu cette image sur la page Facebook :  c’est comme ça la déco au bureau de J&M ?

Haha ! Désolé de casser le mythe, mais les bureaux de chez J&M sont tout ce qu’il y a de plus normal : la seule petite excentricité, c’est le logo de l’entreprise, c’est dire !

On a des murs blancs, sans posters, les bureaux le sont aussi et ils sont neufs : bref, rien d’exceptionnel, on est dans la partie technique, où il faut que tout fonctionne sans aucun accroc, sans excentricité et dans le plus grand des sérieux.

On ne peut pas faire la fiesta ou accueillir des tournages, on n’a pas le temps 😉 ! Mais comme on est vraiment une famille, on rigole quand même énormément.

– Ca fait quoi de parler de cul toute la journée ?

Au début, il faut bien avouer que ça perturbe un peu, et on peut se sentir mal à l’aise par moment, mais bon on s’y fait petit à petit. En 15 jours, on a oublié et on parle de ça comme d’autres choses.

Le décalage se voit plus avec les amis qu’on a en-dehors, lorsque le sujet est évoqué : on va tout de suite beaucoup plus loin, et on parle de double-pénétration comme on parlerait du résultat du match de la veille !

-Question racoleuse à la Morandini/Cauet : Le porno au quotidien, ça a changé ton approche du sexe ?

Ha ben oui plutôt : fini le sexe à la maison, ça me rappelle trop le boulot ! Haha.

Et puis on parle toujours du porno et de la relation qu’ont les personnes avec : nous on n’est pas perturbés par la taille du sexe des acteurs, mais plutôt par leurs capacités de gymnastes, car certains auraient pu faire les Jeux Olympiques sans problème !

L’être humain s’habitue à tout. Est-ce qu’un gynécologue a une approche différente au sexe aussi ? Sûrement…

– On se lasse de voir des boobs/des culs ou jamais ?

On ne s’en lasse pas, mais on devient beaucoup plus pointilleux : on est moins excités quand on voit des fesses ou des seins, mais on aime quand c’est beau, et on le dit !

Et puis on commente pas mal ce qu’on voit, surtout lorsqu’il y a quelque chose de pas commun : on appelle tout le monde pour venir voir, on rigole un bon coup et on repart au travail !

jacquie michel

– Quand t’as un rdv galant, tu dis tout de suite où tu bosses ? 

C’est ma façon de penser : il vaut mieux être franc dès le départ, et si ça ne plaît pas, tant pis.
Après c’est un risque aussi : si la demoiselle m’assimile à un acteur, elle risque d’être déçue, parce que je ne suis pas un gymnaste 😉

Ça peut aussi faire un sujet de conversation si on y pense !

– La question qu’on pose à tout le monde – même si en travaillant chez J& M, on se doute de ta réponse : es-tu open minded ?

Je pense oui, même si d’autres personnes ou couples qui contribuent sur les sites de J&M le sont encore plus ! Mais ce qu’il faut comprendre c’est que Jacquie et Michel, c’est vraiment très professionnel.

Tous les types de métiers sont représentés et exercés par des gens qui n’ont aucun attrait particulier au porno. La seule différence avec une autre entreprise outre le contexte, c’est qu’on essaie vraiment de former un clan soudé.

En tout cas dans la partie technique où on est un peu plus d’une dizaine. D’un site fin des années 90, on doit en avoir une trentaine maintenant avec des millions et des millions de visiteurs tous les mois…

– Au fait, Jacquie et Michel, c’est des noms d’emprunt ?

Non non, ce sont leurs vrais noms : J&M, ce n’est que du véritable ! Ils viennent au bureau voir si tout le monde va bien une ou deux fois par mois et c’est toujours l’occasion d’aller au restau ou en voyages.

Par exemple, en janvier là, ils amènent toute l’équipe faire la fête à Las Vegas une semaine. C’est un peu nos deuxièmes parents… avec qui tu peux parler de cul ! 🙂