Mark Broom, artiste prolifique mais surtout doué

MARK-BROOM1

Mark Broom apporte toute son expérience le 28 novembre pour retourner La Machine

Mark Broom ? C’est un mec qui fait de la techno, il paraît que ça fait plus de 20 ans qu’il est dans le circuit et qu’il a sorti 129 EPs, ça fait un peu plus de 5 EPs par an ça… Après, peut-être qu’il a rien d’autre à faire aussi…
Peut-être, certes, mais si c’est le cas on est bien content parce que ses EP sont des pointures, à chaque fois Mark Broom se réinvente et réinvente la techno en s’adaptant à son époque avec brio. Mark Broom est à ranger dans la lignée de ces djs qui sont des piliers de la musique Techno.

MARK-BROOM3

Mark, ou Monsieur Broom devrais-je dire, est aussi à l’aise sur de la drum’n bass, certainement dû à ses origines anglaises, de la house ou de la techno. C’est d’ailleurs pour cette dernière raison qu’il viendra se produire le 28 novembre à La Machine afin de nous livrer un set techno dont lui seul à le secret et qui fera de cette soirée, LA soirée à ne pas manquer en cette fin de mois de novembre, alors que l’hiver pointe le bout de son nez et que les jours ne cessent de se rafraîchir, Mark Broom te réchauffera les pieds et le cœur !
Mark Broom est un véritable monument de la techno, ses sets très pointus sont toujours une réelle réussite, les breaks au bon moment il connaît, les reprises foudroyantes qui font que ta tête remue toute seule il connaît encore mieux. Ce sont certainement ses influences house qui lui permettent de livrer une techno racée, dansante et joyeuse. Loin d’être oppressante, la techno de Mark Broom se révèle plutôt énergique, on est bien loin de la musique cérébrale, Beard Man cherche avant tout à nous faire danser avec des sonorités brutes et une techno mécanique.

Il sort ses EPs sur 2020 Vision, Bek Audio, Blueprint, le légendaire Cocoon de Sven Väth, Beard Man, son propre label, et bien d’autres encore qui lui font tous confiance tant sa réputation le précède. Sa dernière sortie date du mois dernier avec Gary Beck et encore une fois il nous prouve que la techno il connaît.

Donc en somme, avec ses 129 Eps, Mark Broom est prolifique, 22 ans de carrière, c’est un précurseur et en plus il a du talent mais pour ça il faudra venir en juger par vous-même à La Machine le 28 novembre
MARK-BROOM2