Lucien Clergue, retour sur le travail d’un photographe de renom

lucien-clergue-retrospective

Retrospective des dix meilleures photographies de Lucien Clergue. 

Lucien Clergue, photographe de renom, donne un nouveau visage à l’Art de la Photographie. Décédé le 15 novembre dernier, le musée Réattu d’Arles, sa ville natale, l’expose jusqu’au 4 janvier 2015 et chez Open Minded, la rédaction a décidé de lui rendre hommage à notre façon en vous faisant (re)découvrir dix de ses plus beaux clichés selon nous.

lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective

Né le 14 août 1934, cet Arlesois pure souche était une figure de la photo. Admirateur inconditionné de Picasso, ce jeune homme, qui rêvait de devenir violoniste, décide de se tourner vers la photographie, touché par les oeuvres du grand maitre – avec les remerciements du sixième art.

Pour ses débuts, il photographie des cadavres d’oiseaux sur les berges du Rhône, réalisations qu’il n’hésite pas à mettre à nue devant l’oeil de Picasso en 1953 : il n’a même pas 20 ans. Les deux hommes deviennent bons amis, cela marque le début de la carrière d’un passionné.

lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective

Dans son appareil, il capture des taureaux morts, des débris oubliés sur la plage, des saltimbanques et magnifie le nu – thématique encore osée lorsqu’il commence. Il donne un nouveau visage à un art encore méconnu.

lucien-clergue-retrospective

Et c’est à Arles, qu’il commence le travail : il propose au conservateur du musée Réattu, Jean-Maurice Rouquette, de créer le premier département de photographie de France.

Renommé pour ses photos de nus et ses paysages camarguais,  l’artiste dépeint le monde en noir et blanc – technique prédominante dans la plupart de ses créations. La lumière est l’un des outils principaux de l’artiste : il habille les corps nus des femmes d’un jeu d’ombre et de lumière, capte les entrechoquements des vagues sur une photo immobile.

lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective

Mais son oeuvre majeure reste les Rencontre photographiques d’Arles, en 1969. Avec l’aide de Michel Tournier, il transforme un festival dédié à la musique en rencontres photographiques et en expositions d’images dans toutes la ville. Cet événement est aujourd’hui un phénomène incontournable de la photographie internationale.

En 2014, les Rencontres d’Arles rendent hommage à son fondateur.

lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective
LC 1
lucien-clergue-retrospective
lucien-clergue-retrospective