Après l’album et la tournée, un film pour Die Antwoord, mais où s’arrêteront-ils ?

Chappie 3

Ninja et Yo­Landi, les chanteurs de Die Antwoord, au zénith de la gloire

L’actualité est riche pour Die Antwoord en ce moment, après l’annonce de leur tournée le « Donker Mag Tour » et donc de leur date au Zénith de Paris qui a fait pas mal parler d’eux ces derniers temps, nous y compris, les deux chanteurs délurés au look extravagant reviennent sur le devant de la scène mais cette fois du côté du 7ème art.

Autant vous dire que vous n’avez pas fini d’entendre parler de Die Antwoord dans les mois qui viennent, puisque après leur troisième album studio sorti le 2 juin, c’est logiquement la tournée qui s’annonce puis ensuite la sortie du film en mars 2015…
Chappie 1

Ninja et Yo­landi, les chanteurs du célèbre groupe sud-­africain, seront donc à l’affiche de« Chappie » qui sort le 4 mars 2015 sur nos écrans. Réalisé par Neill Blomkamp qui n’est autre que le réalisateur de « District 9 » et « Elysium », on peut s’attendre à ce que ce film ne passe pas inaperçu tant ce réalisateur aime traiter de phénomènes de société à grand renfort d’effets spéciaux plus impressionnants les uns que les autres.

Ils donneront notamment la réplique à Hugh Jackman et Sigourney Weaver. Et avec leurs styles reconnaissables parmi mille, Die Antwoord vont jouer des gangsters devenus parents, mais pasn’importe quel type puisqu’ils seront les parents adoptifs de Chappie, un robot… qu’ils ont enlevé à sa naissance.

chappie 2

Pour la petite histoire, Chappie est un robot surdoué, véritable petit prodige. On connaissait le goût visuel du groupe bien présent dans chacun de leurs clips, toujours très travaillés et l’esthétique bien léchée, qui représentent chaque fois un univers à part entière que l’on peut difficilement plus déjanté et provocateur. Mais leur éclectisme artistique ne s’arrête donc pas là puisqu’ils vont maintenant associer leur nom au cinéma. On avait, par ailleurs, également découvert Die Antwoord acteurs dans un court­métrage en 2011.

Le film est inspiré d’un court métrage réalisé en 2004 par Neill Blomkamp, lui-­même :