On a interviewé Adrien, l’homme derrière redacdenuit.com

redac de nuit

RedacdeNuit : pendant que vous dormez, il bosse !

Adrien bosse dans la pub comme des milliers d’autres mecs à Paris. Un jour, il en a marre de sa routine et décide de tout plaquer pour aller s’installer au Canada, à Montréal. Là-bas, il meurt de froid mais il est heureux…et il bosse toujours dans la pub.

Depuis quelques semaines, il a lancé son site de freelance Redacdenuit.com – certainement un des sites les plus drôles d’Internet, bien illustré et décalé comme on aime, bourré d’auto-dérision.

Sur sa plateforme de génie, il propose ses services dans la pub, la comm’, tout ce qui est relié, de près ou de loin, au digital, principalement pour les boîtes de Paris…et il travaille de nuit, ou presque.

redac

C’est sa marque de fabrique, son truc à lui avec lequel il compte bien faire les yeux doux aux entreprises qui bosseraient en continu si elles le pouvaient. A 20 heures, il reçoit une mission et à 8 heures le lendemain matin, c’est sur le bureau du PDG parisien ô combien redevable à Adrien, pour la nuit.

Cet expatrié de la publicité nous raconte son histoire, entre Montréal et Paris et le décalage horaire, l’arnaque et la chance de sa vie.

nuit

 

Raconte nous un peu ton parcours. D’où t’es venu l’idée de bosser la nuit ?

Ca fait près de 10 ans que je bosse dans la pub, j’ai commencé en France chez SINGAPOUR, une petite agence qui n’existe plus, puis j’ai eu la chance de fréquenter deux des plus réputées à Paris : DDB et BETC. Je suis parti vivre à Montréal avec ma blonde et mon chat il y a deux mois, on a tous les trois tout plaquer pour tenter quelque chose de nouveau, loin de Paris et du confort de nos habitudes.

Dans le milieu de la pub, on fait des « charrettes » relativement souvent. Donc l’idée de bosser la nuit, je n’ai pas eu à la chercher bien loin ! A cause de la pression, je suis certain qu’il y a des personnes en agence un poil masochistes qui signeraient direct pour que les journées durent plus de 24 h. 

Mais pour de vrai, je crois me souvenir que j’ai eu l’idée en buvant des bières.

Quel genre de projet tu réalises ?

Je suis concepteur rédacteur, j’ai pas mal baigné dans le digital du coup je peux réaliser plein de trucs différents à partir du moment où tu peux cliquer ou taper dessus. J’ai déjà conçu des sites où l’internaute vit une expérience originale, j’ai écrit des web séries, pondu des applications mobiles, des jeux concours, des films interactifs, des posts facebook et même des jeux-vidéos pour les bars. 

À LIRE :   La Birmanie des 2000 temples dans la plaine de Bagan

Tu habites au Canada. T’arrives à tricher avec le décalage horaire ?

Ok, tu m’as démasqué, je suis un tricheur ! Ma journée commence quand à Paris vous rentrez de déjeuner. Du coup, avant que la nuit ne tombe chez moi, vous êtes en théorie déjà en train de payer vos bières pour rentrer chez vous. 

night work

Comment ça se passe une nuit classique de travail pour toi ?

Ca commence à 9 h du matin, par la lecture des mails arrivés de Paris pendant ma nuit, puis je m’y mets. J’ai des briefs qui peuvent tomber vers 16 h chez moi car à Paris ça bosse tard et du coup là je sais que je dois bosser jusqu’à minuit pour rendre à temps avant que Paris ne s’éveille à nouveau, mais c’est le jeu !

Tu fais quoi de tes journées ?

Quand je ne bosse pas pendant que vous dormez à Paris, je découvre Montréal qui est une ville fantastique !

Si tu bosses vraiment la nuit, quand est-ce que tu te prends des cuites ?

Du coup oui c’est compliqué, je suis toujours en décalage, l’avantage c’est que mes gueules de bois arrivent vers 23h, c’est parfait je peux aller me coucher.

C’est quoi l’alcool préféré des canadiens ?

La bière je crois, mais attendons de voir quand il fera vraiment froid.

Si on est de passage au Canada, tu nous conseilles de sortir où ?

C’est ma blonde qui s’y connait, je te conseille de suivre @margohmygod sur Instagram, elle ne loupe aucun des bars et restos qui ouvrent en masse ici !

 Comment tu gères le manque d’inspiration ?

Par un exercice de relaxation très simple : Expiration – Inspiration. 

Depuis combien de temps t’as lancé redacdenuit.com ? T’arrives à en vivre ?

Ca fait trois semaines, j’ai créé le site en un week-end et j’ai eu trois briefs de nuit pour l’instant, donc c’est cool !

T’as des projets pour reprendre un vrai rythme ?

Oui, je profite de mon départ ici pour explorer pas mal d’idées et de projets que je n’avais pas le temps de développer à Paris, et peut être que si une agence de Montréal veut bien de moi, j’irais passer mes journées chez elle.