8 bonnes raisons de ne pas avoir d’enfants, pour clore le problème.


manif-pour-tous-4

Au coeur de la polémique du Mariage Pour Tous, on a trouvé 8 bonnes raisons de ne pas avoir d’enfants.

Dimanche dernier, j’aurais aimé descendre dans la rue moi aussi, à Paris ou à Bordeaux, armée d’une énorme pancarte « Faites l’amour, pas la guerre » pour clouer le bec à tous ces gens qui manifestent pour du vent, pour la France comme ils disent, même pas pour eux mais contre les autres. Parce que tous ces gros bonbons roses qu’on a vu marcher dans les rues plein de conviction, quand ils rentrent le soir s’avachir dans leur canapé, leur vie n’a pas changé.

Eux, ils ont le droit de se marier depuis toujours et ils peuvent avoir des enfants naturellement- certainement pas grâce à l’amour, ou plutôt pas toujours, mais grâce à la prouesse technique que ça leur demande.Mais ça ne leur suffit pas. Depuis trois ans et cette loi Taubira qui dit OUI au mariage gay, ils sont outrés.

manif

Outrés parce que des gens du même sexe s’aiment et qu’ils aimeraient bien pouvoir officialiser leur amour par le mariage, comme tous les autres, comme eux surtout mais ça ils l’ont oublié. Oh ils ont perdu sur ce coup là : les gays de France ont le droit de se marier et de leur faire un énorme bras d’honneur, sur fond rose. Désormais, ils sont condamnés à devoir tourner la tête, à baisser les yeux et à changer de trottoir parce que l’amour si c’est pas comme ils l’entendent , ça les dégoute. Mais ça ferait pas beau ce mot sur leurs pancartes du dimanche alors ils préfèrent écrire que les enfants méritent un papa et une maman.

Pourquoi parler des enfants, déjà, si tôt ? Parce qu’ils ont perdu une bataille, celle de l’amour, mais qu’ils veulent définitivement gagner la guerre, celles contre les gays, ces gens malades. Puisque les homos ont clairement un problème, ils n’ont pas le droit d’avoir des enfants et encore moins une famille, il faut pas pousser.

-

Alors, dimanche, ils sont à nouveau descendus tout de rose vêtus pour dire, pour crier que peu importent les moyens – GPA -PMA,-il ne faut pas que les femmes qui s’aiment et que les hommes qui s’aiment puissent avoir des enfants. C’est pas bon pour les femmes qui vont vendre leurs corps par altruisme ni pour les enfants qui vont en souffrir toute leur vie, celle qu’ils n’ont pas encore vécue.

Moi, dimanche, je suis allée bruncher à Bastille, en espérant croiser une quarantenaire de la vieille école en collier de perle qui essayerait de me refourguer un tract pour sa manif de la honte mais j’en ai pas vu. A la place, j’ai croisé une gentille dame qui m’a donné un prospectus sur la Bible où il était écrit que Dieu nous dit d’aimer notre prochain. J’ai eu envie d’en faire un avion en papier et de l’envoyer directement à Porte Dauphine. Puis, à la place, je me suis dit que j’allais en rire, plutôt que d’en pleurer.

À LIRE :   Après le mariage pour tous, le Solo Wedding

C’est pourquoi chez Open Minded, on a trouvé 8 bonnes raisons de ne pas avoir d’enfants, pour clore le problème.

Pas-denfants-Panneau

 1. La vie sociale. Fini le vernissage open champagne et vodka/roquette du jeudi soir parce que «le lendemain, il y a école». On peut aussi faire une croix sur le nouveau restaurant de soupe bio très hipster dont tout le monde parle parce que les enfants ne sont pas acceptés et ça ne vaut clairement pas le sacrifice.

2. La gueule de bois. Imaginez-vous juste après ce vernissage open Moët & Chandon, justement. Vous avez du mal à vous lever, vous n’êtes pas sûr d’où vous êtes ni de comment vous avez réellement fini hier soir mais il faut habiller votre enfant pour l’école, lui préparer son chocolat chaud etc. Vous avez déjà du mal à être responsable de vous-même alors d’un mini vous… NON.

 3. De la même façon que vous pouvez difficilement gérer la nouvelle recrue qui dort à côté de vous en ce samedi matin d’après cuite et votre enfant qui vous attend pour sa séance de judo hebdomadaire.

 4. Les vacances. Ce sont un combiné de vie sociale et de gueule de bois qui se répète inlassablement pendant deux semaines. Avec un enfant dans les pattes, c’est beaucoup plus compliqué d’arriver à siroter votre mojito tout en lisant les potins/calomnies/ragots du torchon People que vous tenez dans l’autre main. Car pendant les vacances, ce n’est jamais l’heure de la sieste.

 5. La sieste amoureuse, celle où on ne dort pas. Vous n’êtes définitivement pas prête à expliquer à votre gosse ce que « ce joli monsieur faisait dans le lit de maman », tout nu.

pas d'enfants

 6. Les finances. Vous n’arrivez pas à vous résoudre à craquer votre PEL pour autre chose que cette nouvelle paire de chaussure dont vous êtes follement tombé(e)s amoureux(se) dans la vitrine du dernier magasin trop bien  et certainement pas pour le dernier cartable Hello Kitty ou Avengers.

 7. Les enfants, ça prend du temps et vous n’en avez pas, même quand vous ne dormez que quatre heures par nuit. Vos journées sont une course contre la montre perpétuelle et vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un bambin qui vous retarde dans votre vie à 100 à l’heure.

8. L’amour. Comment rencontrer l’amour de votre vie, votre moitié, la personne qui vous aimera jusqu’à ce que la mort vous sépare si vous avez un enfant à chérir en même temps ? Pire, il ou elle pourrait tomber amoureux de la nounou et c’est déjà arrivé aux meilleurs d’entre nous.