Cocktails : La fête n’est pas plus folle sans alcool

cocktails

Entre les cocktails frelatés, les mal dosés et les hors-de-prix, comment s’y retrouver ?

 

Niveau cocktail on voit de tout et même, carrément insoutenable, des cocktails sans alcool. Sauf que non, il faut revoir la définition donnée par l’ami Larousse un cocktail c’est une « Boisson constituée d’un mélange de liqueurs, d’alcools, de sirops et d’aromates ».

Il est impensable de parler cocktail sans aborder le cas du Mojito, le cocktail préféré des français et surtout des habitants de la région Ile-de-France (on peut remercier Open Minded pour sa contribution !).

Alors le Mojito c’est du rhum blanc de Cuba, du citron, de la menthe, du sucre de l’eau gazeuse et rien d’autre ! Pour la recette officielle, approuvée par l’IBA (office internationale qui approuve les cocktails) c’est par ici.

Il existe bien entendu des variantes mais dans ce cas ce n’est plus un Mojito mais un Mojito framboise par exemple ou un Mojita (sans alcool).

cocktail mojito

Les amateurs de whisky se délecteront d’un Manhattan qui associe le breuvage à de l’Angostura bitters et du vermouth rouge. En réalité les vrais amateurs préféreront toujours leur whisky sec.

Pour la rareté on commandera un Bleue : de l’absinthe, un sucre, de l’eau glacée versée délicatement dessus, radical.

Un peu moins connu mais tout aussi savoureux l’Americano, subtil mélange de Camparini, vermouth dry et eau gazeuse.

Amateur de tous les alcools au point de ne pas pouvoir choisir lequel vous préférez ? Le Long Island est fait pour vous avec pas moins de 5 grands noms réunis : vodka, rhum blanc, tequila, triple sec et gin.

Et il y a aussi du très haut de gamme dans le monde du cocktail, inaccessible pour le commun des mortels mais qui fait tout de même rêver : le cocktail Winston. Un cocktail à base de cognac Croizet d’une cuvée prestigieuse (1858 Léonie) mixé avec du Grand Marnier Quintessence, de la Chartreuse VEP et de l’Angostura Bitters, le tout pour la modique somme de 9 500€ !

cocktail luxe winston

Oui bon pour le prix le verre n’est pas si grand que ça, c’est pour ça ils ont rajoutés le décor en sucre vert !

Cocktails mal dosés ou avec des ingrédients approximatifs c’est dommage mais pas récurrent, on en trouve de très bien aussi ! Non le pire, l’hérésie ultime, ce sont les mélanges « frelatés ». Oui vous avez tous déjà dû voir ces bouteilles au supermarché (si c’est vous qui faites les courses bien sûr) avec des couleurs fluorescentes et au doux nom de vos cocktails préférés. Devant un cocktail en bouteille tout prêt, fait d’on ne sait quel mélange infâme, on ne peut que se révolter.

Faut le faire ça, un article sur les cocktails alors que la Caïpirinha n’est plus vraiment d’actualité. C’est la bière qui est in en ce moment !

Et pour étancher votre soif naissante jetez un oeil à ce record fou, le bar de la Havane « El Floridita » qui a réalisé un Daiquiri de 270 litres, c’est suffisant non ?