5 clips qui ont marqué l’histoire des effets spéciaux

 

clip

Les 5 clips aux effets spéciaux révolutionnaires

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

Et aujourd’hui est un grand jour, Open minded vous offre une sélection pointue des vidéos qui ont marqué l’histoire des effets spéciaux dans les clips ! Alors, un sujet comme ça ne nous ressemble pas forcément me direz vous, et vous n’avez pas tort ! Mais on a tenu à faire partager ce qui nous fait rire au bureau, qui fait l’objet d’une battle éfrainée (entre Anne et moi) pour savoir qui ramènera la plus drôle, alors attendez de voir les amis parce qu’on y a mis du coeur.

D’innombrables perles qu’on tenait à partager, de David Hasselhof à Dadyday, en passant par le très talentueux groupe Allemand Die Fantastischen Vier et bien d’autres.

Alors callez-vous au fond du siège et préparez vos petits yeux fragiles aux chefs d’oeuvres de réalisations et de truquages en tout genre que vous vous apprêtez à découvrir, c’est partit !

Et parce que s’il devait n’en rester qu’un ce serait sûrement lui, on commence avec LE chef d’oeuvre ultime; Sûrement le plus subtile de l’histoire du clip vidéo. Le grandissime David Hasselhof et son clip « Hooked on a Feeling » : on le voit y sautiller au sein d’une tribu africaine, surfer sur un tapis volant, survoler les pleines américaines ou encore danser un poisson à la bouche dans une tunique de fourrure…Un héros, un maître à penser pour tous dont je vous laisse sans plus attendre découvrir l’oeuvre :

On poursuit cette sélection avec un autre classique pour vous mettre dans l’ambiance tout de suite, avec le poète à la mèche blonde, le génie du verbe, le Charles Baudelaire du disco : DADYDAY et son excellent titre 3D :

Me dites pas que c’est pas beau ! Allez on continue. Le prochain sur ma liste nous vient tout droit d’Allemagne, il s’appel Die Fantastischen Vier et franchement il y a de l’idée. Je vous invite à rester jusqu’à la fin, pour ne pas en perdre une miette, chaque élément est amené délicatement et de main de maitre par le réalisateur qui ponctue cette œuvre d’effets spéciaux à couper le souffle (mon préféré étant l’obèse dans la bulle à 1minute 56). Enjoy :

On y prend goût non ? Allez, avant dernier clip de la sélection, celui de Fanatic, le boys band de l’est au clip qui donne le tournis en 13 secondes :

Et pour finir en beauté, venu tout droit du pays du soleil levant, le dernier clip de la sélection : effets spéciaux haut de gamme et rythme endiablé, Hinoi Team Night Of Wire conclue cette playlist avec son ami Koriki et son slip rouge.


Voilà les amis c’est la fin du voyage, j’espère que ça vous a plu, bisous du futur !