A la découverte de la drill music from Chigaco

Drill Music

Drill music et embrouilles : bienvenue à Chiraq

Chicago, 2 714 856 habitants dans le nord-est de l’illinois soit la troisième plus grande ville des États-unis.

Un des berceaux du rap, c’est de là que viennent certaines superstars mondialement reconnues comme Kanye West, Common ou encore Lupe Fiasco, mais, depuis quelques temps de nouveaux artistes prennent de plus en plus de place sur la scène du rap américain : La DRILL MUSIC débarque

  • La drill c’est quoi ?

Anciennement appelée la death music, la drill est un dérivé plus violent de la trap d’Atlanta; c’est souvent des mélodies de piano ou de synthé relativement simple auxquels viennent s’ajouter des énormes basses 808, des kiks monstrueux et surtout des rappeurs à ne pas contrarier.

Propulsé par le succès de Cheef Kief (un des tauliers de la drill dont nous reparlerons juste après) et de son incontournable « I Don’t Like », l’homme derrière ces beats assassins, considéré comme l’un des premiers beatmakers de la drill c’est lui, ce beau bébé : YOUNG CHOP

Drill music

 

 

Et pour être encore plus claire, la drill music c’est ça :


Chief Keef – I Don’t Like f. Lil Reese

Un des plus gros hit de DRILL, remixé par la suite par Kanye West et autre, Chief Keef est le pionnier de ce genre musical, à 17 ans il est également un des premiers à avoir décroché un gros contrat en maison de disque.


Lil Durk – Right Here _ Shot by DGainzBeats…


 

Lil Durk, un rappeur également très prometteur en passe de sortir son premier album et qui connait un des plus gros succès de la scène Drill.

À LIRE :   JoeyStarr et Cut Killer sur la scène du Paris Hip Hop !

 

 

DRILL

Dans la drill on ne parle plus de Chicago mais de « CHIRAQ« , c’est le surnom donné au quartier: un doux mélange entre « Chicago » et « Irak« , qui trouve son explication grâce au fait suivant : le nombre quasi-identique de mort par balles depuis le début de la guerre en Irak dans ces deux lieux. Depuis quelques années le rap de Chicago est tristement alimenté de différents clashs se finissant souvent en fusillades, comme en aura fait les frais le rappeur Lil Jojo assassiné à 15 ans à la suite de son attaque (musicale) contre un membre du gang rival.

 

  • Des rappeurs gangsta ultra connectés

Dans les interviews faites par Noisey aux inspecteurs de police du quartier d’Englewood, on apprend que ces nouveaux rappeurs s’attaquent et se retrouvent énormément sur les réseaux sociaux pour régler leurs différents. Les tweets et les posts ont donc remplacés les tags anciennement fait dans la rue pour marquer son territoire (tu te rappelles ce que tu faisais dans GTA IV).

Et puis n’oubliez pas, on est en Amérique là, les millions de vues et le buzz que ces mecs engendrent vont vite en faire,des superstars du rap et des hommes d’affaires, il n’y a quand même que là-bas que l’on peut voir des mecs comme ça en couverture de XXL !

Drill Music

 

À voir, le reportage de Noisey : CHIRAQ