Appli nichon et sexe data

couv-nipple

Quand la ligue 1 du sexe se met en 2.0

 

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

 

Après allokitty et allopute, découvre la nouvelle appli qui fait tourner : Nipple. Encore en plein développement, et présenté lors du salon South by Southwest à Austin, cette application consiste tout simplement à ce que les utilisateurs dévoilent et partagent un maximum de données sur leurs vie sexuelles.

Avec un nom comme Nipple qui veut dire « nichon » en anglais, l’application ne cache pas son but qui est aussi subtil qu’un coup de canon. L’objectif est de conserver une trace de votre activité sexuelle. Pour se faire, l’utilisateur qui a téléchargé l’application remplit un profil basique, puis peut remplir des fiches sur ses partenaires à l’aide d’une série de critères identifiés par des icônes qui ne sont pas toujours du goût le plus raffiné (des cubes pour enfant pour évoquer une partenaire « femme-enfant », ou encore une langue pour évoquer quelqu’un de très orienté oralement).

En clair, pour ceux qui auraient du mal avec les explications du style notice, l’application vous permet de classer vos partenaires, leurs atouts, leurs faiblesses et sûrement de les noter que ce soit de façon directe ou indirecte. Les bulletins de notes seront connus de tous, alors messieurs les Don Juan, la participation à l’orale est recommandée pour avoir la moyenne et mesdames les Marilyn Monroe, l’étoile de mer n’est pas une position participative. Bon, que vos esprits ne s’échauffent pas trop l’anonymat est possible, bien que je sois personnellement sceptique, vu que sincèrement à quoi sert d’être anonyme sur un site qui référence des partenaires sexuels en vu certainement de réunir ces mêmes partenaires potentiels ayant les mêmes goûts sexuels. D’autre part, un bon nombre d’observateurs ont clamé à l’apologie du viol par rapport aux affiches promotionnelles de la société italienne qui développe l’appli. Que cela ne serve cependant pas de prétexte facile à certain, qui ont la braguette sensible à la DSK, genre « oups excusez moi d’être rentré en vous, mais votre commentaire était si passionnel sur la position du chimpanzé inversé qu’il a fallu que je vous témoigne mon assentiment à ce sujet » (à bon entendeur…).

 

Aperçu de l’application:

nipple-sc1 nipple-sc2 nipple-sc3

Site de l’application ici