Oleg Oprisco, le photographe old school.

surreal-photography-oleg-oprisco-0

Kiev 6C et 88 combo old school par Oleg Oprisco

 

En ce jour le daily art, ce fait un devoir d’illuminer cette journée qui a décidé de se la jouer pleurnicheuse, avec cette pluie intempestive qui gâche un peu le tableau. Comme dirait les Nostradamus de l’expression artistique, l’art est le triomphe sur le chaos et aussi sur la pluie (sauf sur Dunkerque et sa périphérie, là même le soleil à abandonné l’idée d’y glisser des rayons). Mais trêve de triomphe verbale et de débâcle météorologique, passons à l’acte avec de la photographie aujourd’hui. En effet, cher lecteur je vais t’introduire un photographe des plus talentueux, en la présence d’Oleg Oprisco.

Oleg Oprisco est comme je l’ai énoncé précédemment, un artiste à l’objectif des plus créatifs, qui nous fait nous immerger dans son monde bien à lui. Ce jeune Ukrainien de 25 ans, basé à Kiev nous fait voyager vers ses terres bouleversées, nous montre un visage artistique bien différent de la violence du moment. Cette fois l’émerveillement est au rendez-vous sous les clichés de ses pellicules anciennes.  Effectivement ce dernier s’est spécialisé dans un type de photographie-portrait très unique, puisqu’il est exclusivement au format carré et à l’argentique. Le résultat est sans équivoque, des portraits surréalistes d’une grande beauté, avec en plus un univers  propre à l’artiste.

Que ce soit des couleurs chaudes ou froides, Oleg laisse une empreinte tellement marquée sur son travail au niveau du grain, du contraste et de la composition de ses photos qu’il est quasiment impossible de la confondre avec un autre.

D’ailleurs, dans ses clichés on retrouve bon nombre de sculptures, d’objets lumineux en tout genre ainsi que des modèles souvent peu expressifs mais avec un regard profond. En somme, un ensemble d’éléments qui ne fait qu’imposer et enrichir davantage son univers mystérieux et onirique. Un artiste à découvrir au plus vite pour ceux aimant la photographie classique.

Petit aperçu de l’artiste dont vous pouvez voir le blog ici:

surreal-photography-oleg-oprisco-1 surreal-photography-oleg-oprisco-2 surreal-photography-oleg-oprisco-3 surreal-photography-oleg-oprisco-4 surreal-photography-oleg-oprisco-5 surreal-photography-oleg-oprisco-7 surreal-photography-oleg-oprisco-8 surreal-photography-oleg-oprisco-10 surreal-photography-oleg-oprisco-11