Punchlines de professeur & autres torgnoles littéraires

punchlines-de-profs-phrases-assasines-4

 

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

 

Bon on ne va pas se mentir c’est gratuit mais ces enfoirés de « professeurs » ont toujours été violent ! C’est bizarre mon père était prof d’histoire et de littératures & ma tante de français/philo & éco et j’ai toujours été une tanche en orthographe & grammaire.  C’est pas de ma faute c’est la conseillère d’orientation cette abrutie voulez tant bien que mal me redirigez et BEP Chaudronnerie option métallurgie et elle me disait très gentiment que le français ça ne servait à rien la bas. Bref trêves de nostalgie autant on a tous pourri nos différents professeurs de math, principaux, de français autant certaines de leurs réponses était d’une violence littéraire sans limites.

 

Ah mince vous ne vous en souvenez plus pas de soucis on va vous rafraîchir la mémoire ci dessous :

 

 

punchlines-de-profs-phrases-assasines-3

 

punchlines-de-profs-phrases-assasines-5 punchlines-de-profs-phrases-assasines-7 punchlines-de-profs-phrases-assasines-8 punchlines-de-profs-phrases-assasines-9 punchlines-de-profs-phrases-assasines-10 punchlines-de-profs-phrases-assasines-13