Du Bachelor à Giuseppe, le pire de la télé réalité

marie france giuseppe bachelor

Bachelor, Giueseppe et autres princes de l’amour, le rendez-vous quotidien de la connerie

Le week-end sert souvent à glander, sortir, se la coller bref à être minable et pas forcément sortable. Le week-end c’est aussi le moment où tu vas traîner en jogging Sergio Tacchini (pour ceux qui sont restés kéblo dans les années 90-2000), et en t-shirt rose délavé au fond de ton lit à mater la télé tel un animal meurtri. Et enfin, le week-end c’est le moment que choisissent les chaînes de la TNCT (et autres) pour te rediffuser toutes les daubes du PAF que tu as loupé cette semaine. Que l’opprobre s’abatte sur moi, ma rétine n’a pas su resisté à l’appel.

En ce moment, c’est un peu un avalanche de tele realite qui s’abat sur nos postes de télévision alors faisons un peu le bilan et commençons par une petite douceur bien comme il faut, une bonne gerbe de milieu de soirée. Vous savez celle du « verre de trop », c’est la Giuseppe Ristorante. Par où commencer ? Déjà le fameux Giuseppe, cet italien en carton qui se prend pour une merveille de la terre, 43 piges et toujours chez ses parents. Le mec detrône largement Tanguy et se permet des remarques complètement dépassées à l’égard de tout et tout le monde. Bref, le concept est simple : toute la famille de cet abruti fini se retrouve à Los Angeles pour gérer un restau « italien » avec une bande de beauf qui leur serviront de serveurs. Je pourrais parler de la mère aussi mais je préfère arrêter le carnage.

giuseppe ristorante tele realite
Ne nous arrêtons pas en si bon chemin, et continuons avec une autre douceur télévisuelle : Le Bachelor, Gentleman Célibataire. Le nom me fait déjà bien marrer « Gentleman Célibataire »… Vraiment ? Le concept est aussi simple que 2 + 2 font 4 : 25 pouffes (qui, pour le coup ne sont pas aussi écervelées que je le pensais… Ah, on me dit que si en fait !) et un mec… Que la chasse commence !
Tel un coq dans une basse cours le Bachelor déambule et les poules paradent pour séduire cet être si charmant. Aucun amour propre, le mec pécho à tout va et se fait bien plaisir pendant que certaines croient en l’amour fou ! Et nan ma pintade, il vient tout juste de finir d’enlever sa langue de la bouche de Cynthia, ta nouvelle meilleurs amie, tiens d’ailleurs il lui reste encore un peu de salive sur le coin de la bouche. Je ne comprendrais jamais pourquoi et surtout comment une fille peut se retrouver à jouer la pauvre niaise dans un programme aussi bidon, c’est surement lors du recrutement en boite, quand elle était un peu trop alcoolisée avec le nez plein de C, sinon je ne vois vraiment pas.

bachelor paul
Même pas fichu d’accorder sa cravate et sa voiture… Cimer le Bachelor quoi !

Après ces deux là, je sais que vous commencez à saturer mais ne partez pas ! Il y a toujours pire dans la tele realite et pour moi, le programme le plus horrible de tous c’est bien Les Princes de l’amour. Je relis ce titre et je me rends compte du kitsch et de la connerie ambiante et puante que dégage ce programme. Dérivé de l’emission « La Belle et ses princes » (on notera l’excès d’imagination quant aux titres de ces daubes), le concept même est le plus atroce de tous.
J’assume totalement ce manque de volonté face à ce genre de programmes qui polluent mon environnement télévisuel, il m’arrive parfois de regarder ce type d’emission et de me rendre compte que je connais (bien) le nom des protagonistes ce qui traduit en soit un certain intérêt pour ces merdes télévisuelles.
Revenons en au concept horrible. Horrible car ici, même si on peut rigoler de telle ou telle situation, les Princes de l’amour véhicule une image totalement négative et biaisée des rapports hommes/femmes, de la beauté et du concept même des relations humaines. On a l’impression ici qu’il suffit ici de quelques jours et d’une paire de boobs pour établir un contact profond et sincère avec une personne. Je veux bien croire au coups de foudre mais il faudrait sincèrement arrêter de se foutre de la gueule de gens.
On a tous beau à peu près savoir que la télé réalité ne reflète pas la réalité justement, mais quand on voit que des jeunes de 14 piges ne connaissent même pas The Who et les accusent de plagier les One Direction sur leur propre chanson, tout ça me fait un peu peur finalement.
Bref, trois programmes qui reflètent malheureusement la télé d’aujourd’hui qui n’est plus capable de sortir des emissions intelligentes mais ne jetons pas forcément la pierre à toutes ses méga productions, il ne faut pas se leurrer les gens en redemandent. Posons nous alors la question de savoir si ce n’est pas plutôt à nous de réfléchir avant de pointer notre télécommande.
Bon aller, je retourne dans mon lit regarder Thalassa. Nan je déconne.

les princes de l'amour bachelor
Matez moi ces BG !