Amsterdam paye en alcool

amsterdam-alcool

La parade qui tue : Amsterdam paye en alcool les fauteurs de trouble.

La ville d’Amsterdam pense au bien-être de ses habitants -sûrement aussi à celui des touristes comme nous- et met en place un super plan. Nos yeux étaient peut-être trop plissés pour qu’on ne le remarque, mais on trouve dans cette « ville-idylle » un nombre élevé de poivrots, l’image des gens propres et heureux n’est pas une vérité.

Ces types, un peu paumés, passent leur journée au Oosterpark, un des grands parcs verts de dam, à se mettre sur la tronche, ce qui entraine des « nuisances » pour les petits habitants-badaux et autres amoureux, car qui dit alcool dit bruit et/ou compliments aux demoiselles faisant bronzette (suivant la saison, cela s’entend). Afin d’éviter à ce groupe d’alcolos de perturber l’ambiance détente du parc, la ville propose de les payer avec 10 euros, un petit paquet de tabac à rouler et quelques canettes de bières (rationner au long de la journée, faut pas déconner) en échange d’une journée de nettoyage des rues. Une idée bizarre à première vue mais qui a un effet très positif aussi bien sur le calme de meda que sur ces « troublemakers » qui ont désormais une occupation.

À LIRE :   Cet été, où aller quand il y a tout Paris sur les quais ?

Deux groupes de 10 mecs se partagent la semaine, 3 jours chacun, à partir de 9h. Les deux binches quotidiennes du matin en guise de petit-déj dans le bide et c’est parti pour le labeur, qui selon certains « instaure une structure dans leur vie ». L’idée n’est pas con car les empêcher de boire est très certainement mission impossible; autant faire avec et mettre ces problèmes d’alcoolémie à profit. Ceci-dit, ils s’en rendent compte eux-même : « on ne boit pas moins, à la fin de la journée, avec les 10€ qu’on a gagné, on va au supermarché et on achète des bières« , tu m’en diras tant !

 

amsterdam-biere-maximator