Report du concert des Plastiscines @ Carmen

plasticines-show-1

Concert privé MTV : le show polymémère des Plastiscines!

Le groupe pop girly rock s’est offert une prestation au Carmen sous la houlette de MTV pour un petit concert très privé. Georges Bizet, l’ex-illustre locataire du lieu, a dû se retourner dans sa tombe.

Difficile pour un type comme moi qui écoute Pixies, Metallica et Faith No More en continu depuis 20 ans d’émettre un jugement partial sur les Plastiscines, le groupe de jeunes filles autant décrié qu’apprécié par son jeune public depuis 2006.

D’accord, je ne connais pas leur discographie ni leur bio… Je peux juste dire que leur tube Loser,un brin naïf et malgré tout entraînant, a fait partie de ma playlist, peut-être par accident, il y a quelque temps (çà y’est je vais me faire vanner par mes potes).

D’accord, j’ai gardé une très mauvaise impression, il y a 5 ou 6 ans lorsque elles se sont produites lors d’une soirée au Paris Paris (actuel Scopitone) où la jolie chanteuse Katty interpella son public avec un « on vous encuuuule !!! Faaaaaites du Bruiiit !!! ».

Merde ! C’est çà l’héritage du Rock ? Des jeunes midinettes persuadées qu’insulter son public entre deux niaiseries musicales est une marque de rock’n roll attitude. Même James Hetfield est plus courtois en live… Mais bon passons, c’était il y a quelques années… Une erreur de jeunesse comme on dit.

Et donc? Et bien, je les ai trouvé un peu timides, quelques blancs entre les chansons, un problème de reverb avec le synthé… 9 chansons courtes, efficaces visiblement vu la frénésie du public. Katty a toujours son joli sourire et la batteuse, Anaïs, a mis du cœur à l’ouvrage. Quant à Louise, la bassiste, elle réclame plus de tripes au public, mais avec la conviction d’un gluon du trou.

À LIRE :   Les photographies de beaux mecs de Sylvain Norget
p4

Pour finir, le seul truc qui m’a vraiment amusé c’est de voir tous ces spectateurs au look rock travaillé : des tatouages en veux-tu en voilà, des perf » sur les épaules, des chemises de bucherons, des bonnets sur la tronche… Des gueules de mecs qui s’abreuvent a priori de rock et de sueur quoi! Et bien devinez quoi ? Les mecs étaient déchaînés, les bras en l’air et la bière dans la poche arrière du jean. Tant mieux pour le groupe.

Mais bon, les cocos, je vous donne un conseil d’ami, évitez le prochain live d’Iggy Pop… Vous risquez l’arrêt cardiaque. Quant au Hellfest… FORBIDDEN !

Bon allez, j’arrête d’être snob (je rappelle que ces minettes ont quand même réussi à multiplier les lives à 18 balais avec 2 accords par chanson) et je vous laisse avec quelques images du concert…

p8 p10 p9

Article rédigé par FC

Credit Photo : François Capdeville

Publicités