Une semaine à la Paris Design Week (Part. II)

logo paris design week

Une semaine à la Paris Design Week, le report, partie II

Vous l’attendiez, la voici ! La deuxième partie de notre report d’une semaine à la Paris Design Week, Enjoy ! (et si vous n’avez pas tout suivi, vous pouvez lire la partie I en cliquant juste ici)

On continue de se balader sur la célèbre avenue des Champs Elysée, pour rejoindre le flagship Kusmi Tea et le café Kousmichoff. On est accueillis dans une boutique au design graphique et architectural. Cette boutique lumineuse propose une gamme innovante de thés bien être sous des packaging modernes et dynamiques.

kusmi tea paris design week
Au 1er étage de la boutique, on trouve le café Kousmichoff, nouveau concept de café franco-russe chic et cosy. Le serveur nous montre une carte riche et variée qui convient pour un repas sur le pouce, un goûter ou encore un cocktail. Et à l’occasion de Paris Design Week, le café accueille l’exposition du photographe franco-russe Dimitri TolstoïArt et design, sont au coeur du flagship où le “tea time” est à toutes les heures au plus grand bonheur de ces clients.

kusmi tea

La prochaine destination est La Maison du chocolat qui abrite la “géométrie gourmande” du chef de La Maison du chocolat, Nicolas Cloiseau. C’est le magazine MOST qui, pour son premier numéro, a invité Nicolas Cloiseau en lui laissant carte blanche sur la création.

art culinaire

Dans une interprétation personnelle et libre, le chef s’est essayé à un travail de superposition et teste un jeu de camaïeu jamais tenté avant. Le résultat est un “chocolat tableau” qui met l’accent sur la beauté d’une matière quasi en mouvement.

géométrie chocolat

Le chocolat s’est affranchi des codes classiques de la gastronomie pour donner naissance à ce que le chef de La Maison du chocolat a baptisé “la géométrie gourmande”. Et c’est frustrés de ne pas pouvoir goûter le tableau que s’achève cette journée de visites. Le lendemain, on se rend à la Maison Rouge qui promeut les différentes formes de la création actuelle au travers de la présentation d’exposition. Là bas, se trouve l’un des trois restaurants Rose Bakery de la capitale. Guidée par une charmante serveuse à l’accent anglais, type Jane Birkin, on nous présente le concept du lieu très british.

rose bakery maison rouge

Rose Bakery est un restaurant tendance entre cantine bio, salon de thé et café épicerie. Là encore, la carte prouve qu’on a que l’embarras du choix entre ses spécialités anglaises et ses mets français. La particularité du lieu, qu’on adore, c’est le changement de décor tous les trois mois et la possibilité de racheter le mobilier. Le géant suédois, bleu et jaune, devrait se méfier de ce nouveau concept… Et enfin, n’ayant pas oublié le chef barman Christophe Léger, on retourne au Shangrila,déterminés à le rencontrer.

À LIRE :   Shoes et US Army chez Shoes Up
shangrila bar

Cette fois ci, c’est la bonne. Christophe Léger nous reçoit généreusement dans son bar cosy et retire le voile sur son cocktail créée à l’occasion de Paris Design Week. En partenariat avec Chivas, le chef barman a réalisé un cocktail nommé Old Fashionned Update, clin d’oeil à l’ancienneté de la marque d’alcool. On y trouve aussi un hommage à l’Asie à travers le gingembre. En grand chef, Christophe Léger révèle la recette de son Old Fashionned Update. La voici : 5 cl de Chivas 18 ans, 1 carré de sucre roux, 2 traits de bitter lavande bob’s, 2cl de jus de fruit de la passion, 1 cl de ginger beer. C’est sur cette note alcoolisée que s’achève notre semaine de parcours Food & Design.

Tandis que l’art de vivre s’invite de plus en plus dans nos assiettes, le contenu de nos assiettes est, lui, détourné tel des oeuvres d’artParis Design Week a fait le pari fou pour la troisième année consécutive d’exposer le design au coeur de la ville. Sur le circuit Food & Design, on regrette le peu de profondeur des informations recueillis sur certains lieux partenaires. On aurait aimé s’entretenir sur place avec des représentants informés de la visée de Paris Design Week et des raisons de leur partenariat. Cependant, l’initiative est bonne, même très bonne. On encourage l’événement à perdurer pour que Paris se décloisonne et innove, encore et toujours. Rendez-vous
est pris pour la 4ème édition de Paris Design Week.

Sarata