RÉSISTER EN CISJORDANIE

Rencontre avec la jeunesse révolutionnaire de Cisjordanie

On a vite compris que la Semaine de la jeunesse palestinienne à laquelle on avait été invités était une vaste blague donc on a faussé compagnie à nos hôtes pour voir ce que faisait vraiment la jeunesse de Cisjordanie. On s’est rendus à Balata, le plus grand camp de réfugiés de Cisjordanie, où on a rencontré Hassan, un jeune révolutionnaire recherché par les autorités. Il nous a montré son passe-temps préféré : taguer des slogans révolutionnaires sur les murs de Ramallah.

La Cisjordanie :
C’est une région du Proche-Orient qui constitue depuis 1967 un enjeu du conflit israélo-palestinien. Elle couvre une surface de 5 860 km2 et compte une population totale estimée à 2 622 544 personnes (juillet 2012), dont 311 100 colons israéliens (2010) ; 186 929 (2010) d’entre eux vivent à Jérusalem-Est. Le nombre de Palestiniens habitant Jérusalem-Est est estimé à 208 000, beaucoup de maisons n’ont pas pu être visitées car les autorités israéliennes s’opposent au recensement.
Les frontières de la région suivent le Jourdain, la Mer morte et la Ligne verte (la ligne de cessez-le-feu de la Première Guerre israélo-arabe). La Cisjordanie englobe les villes de Jérusalem-Est,Jéricho, Naplouse, Hébron, Jénine et Tulkarem et des colonies israéliennes telles qu’Ariel, Ma’aleh Adumim, Betar Illit et le Goush Etzion ainsi que de nombreux lieux saints des trois religions abrahamiques.
La région a fait l’objet de nombreuses résolutions de l’ONU dont la 181 et la 242. Israël, qui la désigne comme « Judée-Samarie », y voit un territoire administré et disputé alors que la communauté internationale la considère comme un territoire occupé. L’autorité palestinienne la revendique pour y fonder un État palestinien, déjà reconnu dans ces frontières par plusieurs pays.

À LIRE :   Open Minded était à l'Electric pour la soirée Martini à l'italienne !

Le reste est sur Vice !