JUSTE DEBOUT 2013 X PUMA THE QUEST

885433_439027739508859_1265668064_o

JUSTE DEBOUT 2013 X PUMA THE QUEST

Dimanche 10 Mars 2013, un Bercy de 16 000 personnes chauffées à blanc s’apprête à vivre en direct la 12è édition du biggest contest de street dance au monde. Un rendez-vous incontournable pour plusieurs générations qui se croisent désormais sur le plancher de Bercy depuis 2008.

Un show kaléidoscopique d’une demi heure mêlant musique live, lumières et danse sur fond de mapping vidéo totalement bluffant, ouvre le bal: éclatement des genres, explosion des formes, spectacle total. Le ton est donné, on va encore en prendre pour notre grade cette année et passées les premières minutes on a déjà oublié l’addition à payer, chaque fois plus salée, pour pénétrer le temple sacré. Kerry James, invité d’honneur de l’édition, finit d’embraser la foule, un medley live en cadeau, rendant hommage au pari lancé par Bruce Ykanji en 2002, d’imposer Paris comme le rendez-vous de référence mondiale en matière de danse hip hop. Un travail acharné mené sur tous les fronts avec un objectif unique, viser toujours plus haut, frapper à chaque fois, plus fort.

Juste Debout 2013 c’est : 10 heures de show, 4000 danseurs participants, 15 pays de présélection dont 5 nouveaux (Taïwan, Corée, USA, Estonie et Grèce), 45 000 spectateurs à travers le monde, et 125 000 internautes sur le live Canal Street. De quoi faire tourner quelques têtes et éveiller quelques consciences.

Bruce Blanchard, Hit Master Fish, Mamson et Locking Wong, les membres du jury, entrent en scène. Tous maîtres incontestés dans leur discipline respective – hip hop, popping, house et locking, ils offrent tour à tour au public une petite démonstration de leur savoir faire dans un trempage de maillot en bonne et due forme avant de rejoindre leur siège.

Un énorme big up aux DJ également, véritables acteurs dans le déroulement des battles. Cette année, le sol a tremblé sous les mains des DJ Renegade, Lucky Lock, Shash’u, Nobunaga, Keudj, Tajmahal, Chocolate et Cleon (plus d’info ici)

A l’instar des précédentes éditions, le niveau hallucinant des compétiteurs a offert des moments de pure jouissance, soulevé les corps et les cœurs d’un public pas toujours d’accord d’ailleurs avec les choix du jury.
A l’issue de 10 heures de spectacle, de sueur, de transe, d’espoir et de peur, le verdict tombe et c’est la consécration pour une poignée de danseurs à bout de souffle mais heureux – dont une team française, Cocorico !!

Locking – P. Lock & J.Soul (France)
Expérimental – GIL , Pop’arazzi Crew (Pays-Bas)
Popping – Ness & Greenteck (USA/Canada)
Toprock – Bailrock (USA)
House – Adnan & Ukay (Allemagne)

(Toutes les finales en vidéo sur le site de Canalstreet à portée de clic, ici)

Juste Debout 2013 c’est aussi une ouverture sur le break avec la BBoy Dedication, un espace consacré au breakdance et la « Boum », 1000 m2 de libre expression, le tout encadré par des DJ dédiés tout au long de l’après-midi. L’ambiance y était presque aussi chaude que dans l’arène, et les battles se sont enchaînés sans discontinuer jusqu’au soir, une belle énergie !

PUMA THE QUEST – A L’ASSAUT DE LA STREET CULTURE

À LIRE :   Price Bullington, Combo et le nouveau projet SUNSET

Autre nouveauté cette année – vous ne serez pas passés à côté, la présence de Puma aux côtés du Juste Debout marquée par un vrai partenariat sur l’événement, et le développement d’une opération sans précédent pour la marque au félin ; à l’instar de nombreuses marques de street wear qui redoublent d’efforts ces derniers temps pour fédérer leur communauté autour de nouveaux contenus à valeur artistique – et financière ajoutée. Opérations marketing de grande ampleur déployées à coup de brand content mixé à de nouvelles égéries recrutées sur tous les fronts artistiques, Puma pour le coup, tient la distance et nous fait là le plaisir de s’engager sur la durée.

Après Puma Social en 2012, concept entièrement dédié aux athlètes de la nuit, la marque lifestyle part à l’assaut de la street culture (qu’elle revendique toutes griffes dehors comme une de ses fondamentales) en plaçant au cœur de son nouveau projet, la danse hip hop.

Un concours lancé sur la toile au mois de Janvier a offert la possibilité à tous les BBoys et BGirls français de plus de 16 ans de revendiquer leur talent à travers un contest vidéo en ligne soumis au vote des internautes. 250 danseurs, plus ou moins confirmés, ont joué le jeu du battle. L’enjeu ? Faire partie des 5 élus qui formeront le Puma Dance Crew sous l’égide de Salah, danseur iconique aux multiples talents, sur les planches, à la ville comme en version 2.0 – il explose les compteurs de Youtube à chaque nouvelle vidéo.

En marge des sélections Juste Debout qui se sont déroulées dans les prestigieuses salles de l’Hôtel de Ville de Paris le 9 Mars dernier, les 20 danseurs sélectionnés se sont affrontés devant un jury composé du rappeur Youssoupha, la danseuse et comédienne Nawell Madani (révélée par le Jamel Comedy Club), et Salah, ambassadeur de Puma The Quest.

Puma a choisi le Juste Debout pour révéler au public les 5 élus qui partiront sur les traces de la Street Culture au bras de leur nouveau mentor; c’est donc devant le public bouillant de Bercy que les nouvelles recrues ont fait leurs premiers pas dans la notoriété. Par ici les présentations !
5 escales prévues : Berlin, Londres, Tokyo, New-York, Los Angeles et au bout de l’aventure, « une performance de danse d’un nouveau genre, inspiré de cette expérience autour du monde, du parcours personnel et collectif du crew » dixit le site Puma The Quest. Une saga retranscrite à travers une web série que l’on pourra suivre en direct sur les plateformes Puma et MTV à partir du mois d’Avril. Restez connectés !

Espérons qu’au delà d’une opération fulgurante comme Puma The Quest, linkée à un événement qui lui, s’est construit pas à pas dans la sueur et s’inscrit dans la durée, l’initiative ouvrira la porte à d’autres collaborations où fonds et forme pourront se répondre, à la faveur du développement et la démocratisation de la danse hip hop. Quid d’un prolongement de l’opé dans le cadre d’échanges avec la Juste Debout School par exemple ?

885094_438340306244269_768669534_o 885150_438340442910922_1589500843_o 886197_438340472910919_351843492_o 886267_438141939597439_1768925719_o 886782_10152667949110370_910564423_o 886833_438340359577597_18024053_o 892318_438340429577590_956402908_o 894629_438340342910932_1350065482_o 882076_10152662225895370_149561446_o 882126_10152661846120370_1431551904_o

 Saïl Ryel

Publicités