Excuse my french, it's Effeuillage

Effeuillage, effeuillage …

Retro, vintage, old school, chaque domaine de notre quotidien, aussi petit soit-il, a été touché par la grande déferlante du « c’était mieux avant ».  A l’heure où l’on peut trouver des boîtes de céréales des années 60, des robes années 50 et des brushings années 20, le mois des amoureux ne saurait souffrir de la banalité du 21ème siècle.

Effeuillage

Alors que depuis quelques années les cours de Strip Tease et de Pole Dance avaient le vent en poupe, c’était encore un domaine où seules les plus aventureuses se risquaient, dans le but très souvent de faire plaisir à leur Dom.  Out ! Le cabaret sort des podiums et des salles de ciné pour permettre à qui le souhaite de prendre des cours non plus de Strip Tease conventionnel mais d’Effeuillage burlesque.

Ce qui tient presque du domaine de la séduction only, porté par des égéries ultra féminines et libérées telles que Dita Von Teese  (ou dans le domaine plus  « retro rock », Kat Von D.) devient un nouveau loisir pour des femmes pas forcément casées ou en reconquête de leur couple fougueux. Mais, à bien plus forte raisons que ces disciplines rivales, l’Effeuillage Burlesque se doit d’être enseigné à bonne école…  et Paris en compte quelques unes !

Effeuillage

Parmi les meilleurs, le Klub Burlesque, géré par Valentina Del Pearls, très Cabaret, où surnom de circonstance et mimiques théâtrales sont de rigueur, ou encore La Coquineries School, où l’accent est mis sur l’apprentissage de l’environnement et la pédagogie très détaillée. Pour les quelques initié(e)s, sachez que Lady Glitter Painkiller, ancienne amatrice qui a tout plaqué pour ce loisir devenu passion, a aussi ouvert sa propre « Ecole de Velours », où elle s’applique à transmettre aux autres son goût pour la « nudité avec humour ». Le principe du Burlesque étant, dans chaque école, d’enseigner une gamme de mouvements très précis et légers, accompagnés de situations comiques et de mimiques de petite poupée plus ou moins destroy !

Effeuillage

Comptez en moyenne 30 euros par cours, et notez qu’il faut s’y prendre bien à l’avance, l’agenda de ces demoiselles  étant bien rempli !  Avec les cours vous viendra le goût de la lingerie adéquate, et là aussi il y en a pour tous les goûts. Du bustier déjà très populaire, aux jupons traînes, porte-jarretelles, coiffes et « nippies », l’Effeuillage Burlesque a l’avantage de permettre au costume de s’immerger dans un personnage ! Grandes, petites, minces, rondes, tatouées piercées, toutes y trouvent leur style pour leur plus grande joie et celle de leur conjoint(e) !

 

Par Magdalena Delmas.