Osamu Tezuka, le Walt Disney japonais

Découvrez le Japon pendant les J.O. de Tokyo 2020 : Osamu Tezuka

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont l’occasion parfaite pour découvrir la culture insolite et les lieux méconnus du Japon. Dans cet épisode, nous allons apprendre à connaître le père fondateur du manga : Osamu Tezuka.

osamu tezuka

Bien avant Dragon Ball, One Piece ou Naruto, Osamu Tezuka a été pendant de nombreuses années le maître incontesté du manga. Il a grandement contribué à l’évolution du manga vers sa forme moderne, ainsi qu’à sa popularisation jusqu’à l’internationale.

Historique

Dérivé des estampes traditionnelles japonaises, le style manga se développe à la fin du XIXème siècle et dans la première moitié du XXème siècle. Après-guerre, l’influence américaine et notamment celle de Walt Disney transforme le manga en apportant une modernité.

osamu tezuka

Le jeune Osamu Tezuka, né en 1928, va grandement s’inspirer du créateur américain, à travers ses mangas mais aussi ses dessins animés. Il crée ainsi son studio d’animation dès 1961 et lance rapidement une création à un rythme soutenu.

osamu tezuka

Une carrière internationale

Mais revenons au manga papier. Il commence sa carrière très jeune et publie ses premiers mangas en 1946 à seulement 16 ans. Il connaît un premier succès dès 1947, avec La nouvelle île au trésor qui se vend à 400 000 exemplaires dans le Japon d’après-guerre.

osamu tezuka

La consécration arrive au début des années 50 grâce à Le Roi Léo et Astro Boy. Ce dernier sera en effet vendu à plus de 100 millions d’exemplaires à travers le monde. Ce petit robot presque humain, plongé dans un monde futuriste, est porté sur petit écran grâce à une série hebdomadaire dès 1963.

osamu tezuka

Mais le mangaka ne reste jamais longtemps sur ses acquis : il signe 700 livres et 70 production et séries animées au cours de sa carrière. Les sujets abordés sont très variés, allant de La vie de Bouddha à Phénix l’oiseau de feu, en passant par la saga Black Jack, une histoire de médecin clandestin vendue à 176 millions d’exemplaires dans le monde, soit presque autant que le mythique Tintin.

osamu tezuka

Osamu Tezuka meurt prématurément en 1989 à l’âge de 60 ans, laissant derrière lui une œuvre prolifique extraordinaire. Sa mort n’est pourtant pas synonyme de fin, puisque 100 millions de ses mangas ont été vendus depuis sa mort. La relève a aujourd’hui largement pris le relais, et la culture manga n’a jamais été aussi populaire dans le monde. De quoi rassurer le grand maître !

osamu tezuka

Ça vous a plu ? Alors à une prochaine fois pour découvrir d’autres aspects et lieux du Japon ! En attendant, voici un article sur le village traditionnel de Kusatsu Onsen.