Brésil : Le meilleur de la cuisine du pays !

Les plats typiques du Brésil, pour que la Samba s’empare de ton palais.

Le Brésil a plein d’éléments la rendant très attractive. Ses plages à pertes de vue, le carnaval de Rio, la Samba ou également les stars du ballon rond. Ces atouts font tout de même passer une gastronomie très riche au deuxième plan.

L’étendue du territoire brésilien avec ses différentes régions qui se mélange à différentes vagues de migrations, caractérise par conséquent la richesse culinaire du géant d’Amérique Latine.

On ne perd pas de temps, on commence avec le plus important, la Picanha. C’est la viande à goûter finalement si on parle de gastronomie brésilienne. La manière de consommer de la viande diffère en fonction des différentes régions du monde, parce que tous les morceaux ne sont pas utilisés. En France, la picanha correspond à l’aiguillette de Rumsteak. Très tendre, elle se situe dans la partie haute de la cuisse. A déguster saignante.

Le plat familial par excellence au Brésil !

Ensuite, il y a le plat le plus brésilien possible, la Feijoada. Une recette à base d’haricots noirs et viande de porc, que l’on retrouve notamment lors des grandes réunions familiales le week-end. En raison de la popularité du plat il y a beaucoup de recettes différentes. Le vrai plat traditionnel, la feijoada complète, est servi avec toutes les viandes salées, du chou, du riz ainsi que de la farine de manioc.

Recette :

Ingrédients

  • 500 g de palette demi-sel, de travers de porc demi-sel, de queue de porc demi-sel et de palette fumée
  • 250 g de poitrine fumée
  • 2 saucisses fumées (montbéliard ou morteau)
  • 800 g de haricots rouges (ou de petits haricots noirs du Brésil si vous en trouvez)
  • 2 oignons
  • 1 tête d’ail, 1 branche de céleri et 1 bouquet garni
  • 3 feuilles de laurier
  • 1 cuil. à soupe de poivre gris moulu

Pour la sauce pimentée :

  • 3 ou 4 citrons verts
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 piments de Cayenne
  • 1 tomate

Pour accompagner :

  • 4 oranges
  • farine de manioc
  • 1/2 chou vert

Les étapes :

  1. La veille, mettez les haricots à tremper dans l’eau froide. Rincez les viandes demi-sel. Mettez-les dans un grand récipient, ajoutez la palette et couvrez d’eau froide. Laissez dessaler 12 heures en renouvelant l’eau plusieurs fois.
  2. Le lendemain, mettez les viandes égouttées, la poitrine fumée et les saucisses dans une grande cocotte ou un fait-tout. Ajoutez les haricots, les oignons coupés en quartiers, les gousses d’ail épluchées, le céleri coupé en dés, le bouquet garni, le laurier et le poivre. Couvrez d’eau. Portez à ébullition puis laissez frémir doucement pendant 2 heures.
  3. Retirez les viandes au fur et à mesure qu’elles sont cuites. Continuez la cuisson des haricots pendant encore une heure, leur jus doit devenir onctueux. Goûtez pour rectifier l’assaisonnement. Coupez les viandes en morceaux. Mettez-les dans la cocotte avec les haricots. Laissez cuire encore de 10 à 15 minutes.
  4. Préparez les accompagnements : Mettez dans une coupe les tranches d’orange pelées à vif. Dans une autre, le chou vert émincé et revenu à l’huile et enfin la farine de manioc dont vous saupoudrez la feijoada dans votre assiette.
  5. Pour la sauce pimentée, hachez finement l’ail, l’oignon et coupez la tomate en dés. Ajoutez le jus des citrons verts, une louche de bouillon des haricots et les piments de Cayenne écrasés. Présentez en même temps que toutes ces coupes, un riz pilaf.

Les délices de street-food au poulet !

Une autre recette typique du Brésil, les coxinhas. C’est le plat par excellence que l’on retrouve dans les enseignes de street-food brésilienne. Par exemple entre deux allers-retours à la plage. Cette croquette à base de pomme de terre et émincé de poulet, est parfaite pour l’apéro ou en snack.

Pour la farce :

  • Poulet : 1 gros blanc de poulet, 1 oignon, huile d’olive, sel, poivre, eau, concentré de tomate (ou citron ou fromage frais)
  • Boeuf : 200g bœuf haché, oignon, ail, huile d’olive, sel, poivre

Pour la pâte : 2 pommes de terre, 300g de farine, 50cl de lait, 20g de beurre, 2 cubes de bouillon volaille, 20cl d’eau de cuisson du poulet. Laisser refroidir le poulet et effilocher-le à la main afin d’obtenir des filaments.

Pour le contour : chapelure, 2 œufs

Préparation

Nous avons choisi de faire 2 farces : Au poulet et au bœuf

  1. Pour la farce :
  • Au bœuf : Peler et émincer l’oignon. Chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faire revenir l’oignon. Ajouter la viande hachée, le sel et le poivre.
  • Au poulet : Couper le poulet en morceaux. Dans une casserole, faire cuire le poulet dans de l’eau bouillante. Égoutter le poulet et garder l’eau de cuisson. Émincer l’oignon. Dans une poêle, chauffer l’huile, faire revenir l’oignon, le poulet. Saler et poivrer. Vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de concentrée de tomate ou autres (nous avons choisi un peu de citron).
  1. Pour la pâte :
  • Cuire les pommes de terre à la vapeur et les réduire en purée.
  • Mettre dans une casserole les pommes de terre, l’eau, le lait, les bouillons cube et chauffer à feu moyen.
  • Ajouter la farine et mélanger jusqu’à totale intégration.
  • Laisser refroidir la pâte.
  1. Préparer les coxinha :

Lorsque la pâte est froide, faire des petits tas.

  • Insérer la farce en enfonçant le centre de la pâte.
  • Refermer la pâte en formant un cône.
  • Rouler le cône dans les œufs battus, puis dans la chapelure.
  • Faire frire les croquettes dans un peu d’huile (recette traditionnelle) ou passer les au four (plus léger)
  • Egoutter les coxinha sur du papier absorbant.

Pour finir !

Après c’est bon plat, il faut un bon dessert. Soit des brigadeiros ou alors des recettes à base d’Açai. Les baies d’Açai proviennent d’un palmier, plein de vitamine, c’est l’ingrédient parfait pour un smoothie ou un sorbet. Et enfin les brigadeiros sont de petites truffes au chocolat et lait condensé.

Si tu manges toutes ses assiettes comme au Brésil, tu peux passer au pays suivant et déguster le meilleur des plats argentins !