On valide l’Electric Castle en Roumanie

5 jours de fête à l’Electric Castle. On te raconte.

L’Electric Castle, qui s’est déroulé du 17 au 21 Juillet, c’est 5 jours de festivals non-stop, où se croise toutes sortes de festivaliers, dans le magnifique parc du Château Bánffy de Bonțida en Roumanie.

Tout est pensé pour répondre à vos moindres besoins car la fête ne s’arrête jamais, supermarché, bars, food truck, service de laverie, de barbecue ( oui oui il ya des gens qui sont là pour ça ) .

Tout au long de la journée le festival et ses partenaires proposent des activités: jeux de sociétés, grande roue avec vue sur tout le festival, yoga, batailles d’oreiller, bodypainting, réalité augmentée, salon de coiffure, concours de danses, etc…  Impossible de s’ennuyer même quand on la gueule de bois.

Grands espaces et petits coins isolés, tous sont pensés pour être agréable. L’ambiance de chaque espace est unique et chacun trouvera de quoi kiffer tout au long de la journée et du festival. On peut se caler sur l’herbe, sur du sable, sur des poufs, des balançoires, autour d’immenses tables. 

Dans le château et dans tout le festival, l’art, la technologie et la lumière se mélangent au fil du temps avec des lightshow et des installations répartis sur tout le domaine.

À LIRE :   ROCK EN SEINE 2013 : HIPPIE, BEDO, BOUE & Concerts

Plus les jours passent plus l’ambiance des dix scènes s’électrise. La scène principale est énorme et permet de proposer des concerts d’exception comme celui de Limp Bizkit. Pour les gros concerts il y a des interprètes langages des signes, même pour l’accueil des festivaliers.

Il y a également une eco-stage qui a été créé il y a deux ans avec la fondation Mainoi qui transmet ses valeurs au festival et aux festivaliers pour le rendre le plus écologique possible et de faire au mieux pour favoriser le tri des déchets. Des machines comptabilisent un euro pour la restauration du château par bouteille. 

Sur le line-up on trouve des grosses têtes d’affiches locales et internationales.

Dans ce que j’ai pu écouter je retiens le concert de Grimus, de la perf de Soffy Tukker de la techno de Sama’, du set house d’Azteca membre du groupe Mano & Azteca, de l’aprem au soleil à l’ecostagel avec Marinov  et Robert Arcaze fondateur du collectif Groove si Portacale.

5 jours que l’on ne peut pas oublier mais un petit conseil choisissez de dormir sur place ou de louer une maison dans le village autour pour ne pas quitter l’Electric Castle trop tôt et pouvoir y revenir rapidement.

 

Electric Castle

Publicités