Paris is Voguing avec Lazy Flow

  1. Le mec aux cheveux bleus c’est lui, l’homme Lazy Flow !

 

Rencontre avec Lazy Flow avant qu’il monte sur scène pour la première Tropical Club x Casa Bacardí  takeover le 6 juillet 2019,

Event : Open Quais au Hasard Ludique

 

A l’occasion de la sortie de The Vogue Crash, on est parti rencontrer Lazy flow. Comment vas-tu l’ami ? 

« The Vogue crash edits ». Mais sinon en pleine forme et vous ? 🙂

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour nos lecteurs ? Où commence ton aventure ? 

DJ, producteur de vogue beats et/avec tropical beats, passionné par l’interaction de la musique avec la danse. Membre de la major House of LaDurée et de la kiki House of Juicy Couture. Résident à La Créole, soirée underground la plus dansante de Paris.

Mon aventure commence dans ma chambre d’ado en 2008 à Bagneux, je samplais alors de la musique latine que je calais sur des beats de Baltimore Club, Bassline ou Ghetto Tech . Ensuite à l’inverse, j’ai décidé de créer sans samples de la musique africaine ou latine par le biais de l’électronique et de musiciens.

https://www.youtube.com/watch?v=oL7ENov_80A

https://www.youtube.com/watch?v=PCLqCFPuD7I&feature=youtu.be&t=540

Peut-on dire que ton style a vraiment évolué avec le temps ? Comment es-tu arrivé au Vogue / Tropical ? 

Oui car ma culture et ma technique ont évolué, je m’intéressais déjà à la Tropical et à la Global Bass à mes débuts, mais j’avais les mauvaises références et manquais d’expérience. J’avais aussi du mal à doser entre traditionnel et électronique, ma musique était trop chargée.

Le vogue est venu bien plus tard, je connaissais vaguement, mais sans en comprendre les codes et la culture. C’est en enregistrant les MCs de la scène ballroom française dans mon studio pour le documentaire « Paris is voguing » que cela m’a donné ensuite envie de m’investir dans cette scène.

À partir de là, j’ai proposé mes services de DJ lors d’un ball aux Bains Paris à l’occasion de la release party d’un single que je sortais à l’époque (en 2016) et j’ai bossé un premier titre avec Kiddy Smile « The Batucada Ha », titre que j’ai terminé 2 ans plus tard .

Ce sont mes premières expériences avant de travailler avec Matyouz et rejoindre LaDurée.

https://vimeo.com/161754838

https://www.youtube.com/watch?v=I8lI7P3GEV0

https://www.youtube.com/watch?v=MlXtpi6mV8k

https://www.youtube.com/watch?v=mHQ-KWvwQN8

https://www.youtube.com/watch?v=2zs82UYtxZw

Comment associer des sonorités et des cultures comme le ragga / Dancehall avec le voguing. Comment l’idée t’es venue ? 

Je mixais/écoutais/produisais ou m’influençais déjà beaucoup de sons Afro, Latin, Caribéen et du Moyen-Orient. C’est en analysant les batteries de chaque style que j’ai réalisé, à quelques détails près, qu’en cernant les codes de chaque et en équilibrant les rythmiques l’un pouvait parfaitement s’accorder à l’autre. Ça a eu un franc succès auprès des diasporas Africaines, Caribéennes et Moyen-Orientales au sein de la ballroom parisienne, j’ai donc persévéré sur certains styles. C’est du jamais vu et ça influence/inspire les mouvements/performances des danseurs. C’est tellement jouissif d’avoir un échange direct avec eux en tant que beatmaker d’autant plus que certains sont de vrais stars

 

À LIRE :   Empereurs romains, rap, cravate et interview by SURL

https://rutube.ru/video/c4621773e424ddbaaf023e8e0d11ac30/

La Créole si je retiens ce que Magueye & Bamao me disent après chaque soirée, « C’est la FOLIE FURIEUSE », comment définirais-tu ce projet pour ta part ? 

« Enfin », enfin une soirée qui donne le sourire et envie de danser, toute la nuit, avec des gens ouverts d’esprit, de couleurs, sexualités, styles, danses, lifestyle différents. C’est sûrement la soirée la plus inclusive de Paris et la plus libératrice spirituellement (je ne prends pas de drogues), par la musique et la danse. J’ai beaucoup voyagé dans le monde cette année et cette « folie furieuse » je ne l’ai pour le moment vue qu’à La Créole. Je suis convaincu que cette soirée change des vies et j’espère qu’elle sera un exemple pour que les mentalités et la fête changent.

 

Quels sont tes futurs projets musicaux et dates à venir ? 

Le documentaire Queer & Fier(ce) pour lequel j’ai composé la bande son, Tropical Vogue Vol. 3, un album, des collabs, des dates en Europe, festivals, Paris bien sûr, toujours La Créole, des balls, vidéos et edits, et un show accompagné de danseurs et MC.

https://vimeo.com/338019281

https://www.youtube.com/watch?v=a1don952lRk&feature=youtu.be&t=1001

https://www.youtube.com/watch?v=7Dh5W6HW-4k

https://www.youtube.com/watch?v=lMth6Rc-WyQ

https://www.youtube.com/watch?v=KK_HvhkRGUM

https://www.youtube.com/watch?v=C7MATFMvSIE

Les dernières découvertes made in Lazy Flow ? 

DJ Guuga e DJ Esculaxa – Dia De Maldade Grau E Fuga

Vhoor – Muvuka

S F – MVD

DJ LAG, Okzharp – Nyusa

Jay R Neutron – Dark Matter

Qu’est ce que tu vois quand je te dis « Tropical »? 

Si c’est de la musique: ‘Afrique, Amérique du Sud, Caraïbes et Moyen-Orient

Si c’est une image: soleil et palmiers

Une boisson Tropical ? 

Ti punch

Que peut on te souhaiter pour la suite ? 

De pas prendre la grosse tête, continuer à voyager, élargir mon public et beaucoup de belles dates 🙂

Publicités