Le président des Maldives impliqué dans l’octroi illégal d’îles

Des îles à moindre frais en toute illégalité

D’après l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP, un consortium international de médias et de journalistes), en 2014 et 2015, les licences d’exploitation de plus de 50 îles Maldives ont été accordées par des proches du chef de l’Etat des Maldives, le tout sans aucune procédure d’appel d’offre comme l’exige la loi. 

Maldives

Des sms et téléphones de M.Adeeb, bras droit du président officiant au ministère du Tourisme, ont été retrouvés, impliquant personnellement le président des Maldives dans les négociations pour l’octroi des îles. M.Adeeb est aujourd’hui en prison pour corruption. 

Maldives

Pour couronner le tout, des photographies retrouvées sur un téléphone donnent à voir M.Adeeb et Yameen en séjour dans des hôtels de luxe appartenant à un riche singapourien, dont la société a comme par hasard acquis deux îles, l’une pour 5 millions de dollars et la seconde gratuitement. 

Maldives

Une escroquerie de plusieurs millions de dollars qui fait couler beaucoup d’encre.

À LIRE :   Ils font la guerre aux drogues...en vain