Enquête immersive : Ces plans à 3 insolites et improbables

 » Plus on est de fous, plus on rit « 

Tester l’expérience sexuelle à 3, ce n’est pas le choix de tout le monde. La plupart des curieux préfèrent vivre cette expérience avec des inconnus, d’autres la pratique avec leurs amis et certains la tente avec leur partenaire. Comme on dit « plus on est de fous et plus on rit« . Sauf que parfois, on ne rit pas (trop) vu la tournure que cela peut prendre. On a rencontré des parisiens qui nous ont raconté leur expérience. Des anecdotes insolites et improbables.

plan à 3
© Giphy

Derrière chaque femme se cache un homme

Alexandre : « Cela faisait environ 3 ans que nous étions en couple ma copine et moi. On a toujours aimé pratiquer de nouvelles expériences pour alimenter notre couple. On est très Open Minded. Ça nous arrive de regarder du porno pendant l’acte, et de tester pleins d’autres folies. Un soir, on s’est dit : « Et si on faisait l’amour à 3 ? ». Alors on est sorti dans un bar vers le boulevard de Clichy, puis on a rencontré une jeune femme qui s’appelait Tatiana. Elle correspondait parfaitement au profil qu’on recherchait : belle, discrète, drôle et sensuelle. On voulait réellement être à l’aise avec elle. Quand on est rentré et qu’elle s’est déshabillée, on a compris que c’était un homme. Pourtant, j’aurai mis ma main à couper en pariant que c’était une femme. Au final, même si je voulais absolument partager cette expérience avec une femme, c’était vraiment sympa. Les détails, je les garde pour moi… »

plan à 3
© Giphy

Témoin, mais pas que du mariage !

Yohan : « Après une soirée bien arrosée au Nuba (le Rooftop de la cité de la mode actuellement appelé Debonair), je suis rentré chez moi accompagné de deux filles. Elles étaient meilleures copines et ont toujours voulu faire un plan à 3. On a eu un bon feeling alors on s’est dit pourquoi pas ! C’était une expérience mémorable et une première pour moi aussi. On a tout les 3 adoré. J’ai gardé contact avec l’une d’entre elles qui m’a beaucoup plu. On a commencé à se fréquenter puis on s’est mis ensemble, même si ça a été compliqué (vu ce qui s’est passé le premier soir). Aujourd’hui, on est mariés et sa meilleure copine était témoin du mariage. Mais c’est (un peu) comme si de rien était… »

À LIRE :   On a sauvé un lolcat de Minutebuzz
plan à 3
© Business Insider

« Je suis ton père »

Clara : J’avais 23 ans et je passais un weekend à Lille chez mes deux meilleurs amis du lycée Daniel et Maxime. On est allé à un festival où on avait pris de la MDMA (cette substance qu’on surnomme la drogue de l’amour). En rentrant chez Daniel, on avait une folle envie de sexe. Je ne sais pas trop ce qui nous a pris, c’était la drogue j’imagine. En plus, c’était compliqué parce que la MDMA les rendaient plutôt « mous »… Mais on a quand même réussi à le faire ! C’était plutôt bien comme expérience, le problème c’est qu’un d’entre eux à aussi réussi à me mettre enceinte ce soir là. Lequel ? On ne saura jamais. »

plan à 3
© Savages

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous »

Steve :  » C’était pendant l’été 2013. J’ai toujours été curieux de faire un plan à 3 et vu que j’avais rompu avec ma copine quelques semaines avant, je me suis dis que c’était l’occasion ou jamais. Alors je me suis inscrit sur un site de rencontre libertin. J’avais rendez-vous avec deux filles anonymes dans un bar situé à Bonne Nouvelle. L’une disait être rousse, l’autre blonde. J’ai toujours eu un faible pour les rousses en plus… Au moment où j’arrive (avec un peu de retard), j’aperçois deux filles, la rousse était de dos. Elle se retourne et qui est-ce ? Mon ex avec qui je venais de rompre. On a couché avec Julie, puis on a repris quelques jours après. Merci Julie.« 

plan à 3
© Giphy

Certains affirment que le plan à 3 est une expérience à vivre au moins une fois, un truc à faire avant de mourir. Comme le témoignent Johanna, Steve, Alexandre et Clara, il y en a pour qui ça passe, d’autres pour qui ça casse. Alors, t’es chaud(e) ou pas ?

Par NBD.

 

 

Open Minded reste un blog de distraction et non de politique. Les enquêtes immersives sont des vastes rumeurs, blagues, et actualités décalées, à ne pas prendre au pied de la lettre.