Valparaíso au Chili : du street art comme si il en pleuvait

« Valpa » est au street art ce que Amsterdam est au cannabis

A 130 km de Santiago de Chile en Amérique du Sud se trouve la ville de Valparaíso. Ici c’est un peu comme San Francisco dans les années 90s, un vrai hot spot pour les créatifs en herbe, une zone arty qui kiffe les cultures alternatives et la débrouille. Dans cette « Vallée Paradis »,  à quelques exceptions près, tous les murs, immeubles, vitrines revêtissent des couleurs, dessins, graffitis, collages.

Et dis toi que ça remonte à loin. Sous la dictature de Pinochet, le street art a émergé au Chili comme une forme de protestation, c’était une des manières les plus sûr de s’exprimer ! Plus tard, l’art urbain est rentré dans les moeurs, il est devenu ultra populaire. Mais c’est surtout à Valparaíso que ça a prit une ampleur assez dingue. Aujourd’hui, des artistes locaux et internationaux ont prit la ville en otage pour en faire leur lieu d’expérimentation, et il y a en a pour tous les goûts.

À LIRE :   Quand le street art s'empare du tramway de Hong Kong

Tu pourrais croire que bomber un pan de mur est illégal ? Oui mais pas ici ! Bien au contraire, le gouvernement local supporte dur comme fer la culture du street art. Il en fait la promotion, et n’hésite pas à commander des « oeuvres » aux artistes directement ! 

Alors pars à Valparaíso te perdre dans les ruelles full street art, les allées pleines de pavés qui grimpent et qui descendent, et si tu penses que tu as fait le tour, tu n’en es qu’à ta première exploration, il faut aussi regarder dans les recoins. 

Plus d’informations : Book ton Street Art Tour à Valparaíso

by Warie.