Le collectif Quai 36 invite les street-artistes à colorer la ville

De grandes fresques pour tapisser les murs des gares et des chantiers

Depuis que le collectif Quai 36 s’est formé en 2013, il s’emploie à égayer notre quotidien en habillant nos villes de couleur et d’art. Jouant le rôle d’intermédiaire entre street-artistes et promoteurs de chantiers, le groupe – qui se présente comme « producteur d’art urbain » – est en quête de murs gris pour en faire le support d’une nouvelle œuvre. Des arrangements qui permettent aux artistes de travailler et aux villes d’être moins tristes.

Quai 36

Sur les palissades et les bâtiments de Paris et d’autres villes (principalement en région parisienne), les artistes auxquels a fait appel Quai 36 ont peint des couleurs vives, des motifs naturels, des visages morcelés façon cubisme… Le but est de diffuser l’art urbain dans des espaces publics. Le collectif est notamment intervenu Gare du Nord, une opération qui leur a permis de se faire connaître dans le milieu. Massy, Versailles, Poissy : de nombreuses villes sont passées sous les pinceaux des artistes de Quai 36. Aujourd’hui, c’est au tour de Gennevilliers d’accueillir une grande fresque aux motifs naturels peinte par Saddo, sur une palissade de 192m²  du chantier de la « Villanova Icône ».

À LIRE :   Shades of Grey balance son nouveau lookbook
Quai 36  Quai 36

Le collectif continue de démocratiser la culture urbaine et contribue à diffuser le street-art comme discipline artistique reconnue, au même titre que la peinture. Ses initiatives font du bien à la ville comme aux esprits, alors n’hésite pas à faire un tour à Paris ou ailleurs pour admirer les œuvres !

Quai 36 Quai 36 Quai 36

En savoir plus : site officiel de Quai 36 et page facebook

Publicités