Le duo tattoo de choc : Anshort et Encre Mécanique

Deux artistes d’exception 

Anshort est une dessinatrice et apprenti tatoueuse de 26 ans. Elle est de formation graphiste mais a toujours été folle de dessin. Alex Iumsa, alias Encre Mécanique, a lui aussi 26 ans et tatoue depuis tout juste 1 an et demi. Après une formation en dessin et graphisme, il a entrepris le métier de tatoueur, qui s’est révélé être une vraie passion.

tattoo tattoo

Niveau style, Anshort aime imposer ses aplats de noir et ses visuels accrocheurs. Et dans ses dessins, que du noir, car il n’y a rien de plus puissant selon elle. Mais ce qui la fascine avant tout, c’est de laisser un morceau d’elle-même sur la peau des personnes qu’elle tatoue, pour la vie.

tattoo tattoo tattoo

Quant à Encre Mécanique, son style de tatouage explore majoritairement trois domaines : le “dot”, c’est à dire des points gris optiques qui forment une image réaliste ; un univers de personnages traditionnels revisités ; et les motifs géométriques.

tattoo tattoo tattoo

Quand les deux talents se sont rencontrés, ce fut directement le coup de foudre. L’équipe est alors née quand Anshort a commencé à faire des dessins tatouables. Le principe est simple, elle dessine, il tatoue. Leur salon de tatouage appelé « Encre Mécanique » est situé à Méru, en Picardie, à environ une heure de Paris (comme ils aiment à le rappeler). Alors n’hésite pas et fonce rencontrer ces deux artistes !

tattoo tattoo tattoo tattoo

Instagram Anshort

Instagram Encre Mécanique 

 Anna Venet

À LIRE :   Levalet, street-art à l'encre de chine et à l'humour noir