Découvre l’historique cuisine chilienne, délicieuse et colorée

Quand les divinités Avocat et Maïs créent des plats de rêve

Diversité des paysages et diversité dans l’assiette: c’est un peu la signature chilienne en terme gastronomique. Il y a de quoi faire avec la fraîcheur venue des côtes et des plats qui tiennent au corps venus du sommet des Andes. Si tu ne le savais pas déjà, sache que la cuisine chilienne n’est pas particulièrement épicée (pour les fines bouches du piment) mais ne lésine pas sur le sel ou le sucre. Du désert d’Atacama à Santiago, ouvre tes chakras et ton gosier pour te laisser tenter par ces différents mets.

Le completo

cuisine chilienne

Tu es passionné par les burgers et hot dogs ? Et en plus, tu fais partie des malades de l’avocat ? Alors c’est un plat qui te séduira à coups sûrs. Le culte du sandwich au Chili a fusionné avec l’aliment de base, petit monstre vert présent au ptit-dej, sur les tartines, à l’apéro…à toutes les sauces. Le principe du completo c’est donc un hot dog à base de viande, tomates, mayonnaise, avocat et fromage.

Les empenadas

cuisine chilienne

Elles sont partout, en Amérique Latine, en Espagne et même dans le sud de la France. Au Chili, les empenadas se dégustent à l’apéro, en entrée, en plat, dès qu’un creux se fait sentir en fait. Au fromage fondu (de queso), à la viande (de pino), ou aux fruits de mer (de mariscos), ces petits chaussons fourrés font fureur.

Le pastel de choclo

cuisine chilienne

Pour te tenir au corps c’est l’idéal. Ce n’est autre qu’une sorte de hachis parmentier, à base de purée de maïs et de basilic. Et sous cette pâte ainsi formée… Oh surprise… une base de viande mijotée avec des oignons et des raisins. Fatal.

La cazuela

cuisine chilienne

Comme l’hiver traîne en longueur, ça peut être un moyen de tenir. La chaleur du bouillon, les saveurs de bons gros morceaux de volaille, et la douceur des légumes se mixent pour donner un plat typiquement chilien. Il te sera servi dans de larges bols et saupoudré de coriandre, de merquén et d’huile d’olive.

La humita

cuisine chilienne

Même si tu n’es pas fan du maïs, tu pourras être surpris. Réduit en purée, le maïs est mélangé à des oignons, du piment, du basilic, de l’ail, de l’œuf voir du fromage. Tout ça est enveloppé d’une feuille de maïs et cuit dans l’eau bouillante. Pour te la raconter, tu pourras souligner que les civilisations pré-colombiennes en dégustaient déjà.

Le ceviche

cuisine chilienne

La paternité du plat se dispute avec le Pérou. A vrai dire, le ceviche se cuisine dans toute l’Amérique Latine. Et la petite touche chilienne, c’est une marinade citronnée de plusieurs heures qui imprègne le poisson frais cru. Accompagnée de patates douces ou de maïs, on ne s’en lasse pas.

Les alfajores 

cuisine chilienne

Côté douceur, les alfajores prennent toutes les tailles et toutes les formes. Prends deux galettes de biscuit collées entre elles par du manjar, délicieuse confiture de lait, et saupoudre de sucre glace ou enrobe de chocolat et tu obtiendras ces petites pépites. Rince le tout avec un shot de pisco et ça repart.