Sur les traces des chasseurs de mauvais esprits en Bulgarie par le photographe Aron Klein

La tradition perdure en Bulgarie

Lors d’un voyage en Bulgarie, le photographe anglais Aron Klein a découvert un rituel ancestral encore pratiqué.

Bulgarie Bulgarie

Si aucune documentation sur les débuts et l’évolution de la pratique n’est trouvable, la cérémonie païenne continue de perdurer au fil des siècles dans les régions montagneuses de Bulgarie. Le photographe a souhaité rencontrer les chasseurs de mauvais esprits, qui de leur apparence mystique, purifient les lieux chaque année. Masques sculptés en bois représentant des visages de bêtes, fourrures d’animaux et lourdes cloches, la panoplie se compose d’une multitude d’accessoires divers selon les régions bulgares. Une fois le costume endossé, il ne reste plus qu’aux sorciers à effectuer leur rituel à l’aube ou au coucher du soleil, et ainsi continuer à perpétuer le folkore ancien.

À LIRE :   Jeux d'Ombres : la superbe série de photos de Catherine Camus
Bulgarie Bulgarie Bulgarie Bulgarie Bulgarie Bulgarie

Plus d’informations : Site Aron Klein 

Publicités