Miguel Chevalier, un artiste pionnier du numérique aux multiples actualités en 2018

Un claque visuelle saisissante à chaque exposition

Depuis 1978, Miguel Chevalier crée des mondes virtuels qui prennent aux tripes. Ce pionnier de l’art numérique continue d’expérimenter et de se projeter dans le futur depuis son atelier parisien. En utilisant les technologies numériques, il bidouille des algorithmes pour créer des paradis artificiels colorés qui se fusionnent, se divisent et se prolifèrent autour de multiples thématiques : la relation entre nature et artifice, les flux qui organisent nos sociétés, et les villes virtuelles imaginaires.

En cette année 2018, Miguel Chevalier fait l’actualité en France et à l’étranger, tour d’horizon pour remplir ton calendrier d’actu arty.

Digital Abysses 

Du 9 mars au 20 mai, dans la base sous-marine de Bordeaux, l’exposition Digital Abysses présentera sur 3 500 m2, 10 installations numériques monumentales, ainsi qu’un cabinet de curiosités de plus 40 œuvres inédites. Le visiteur sera amené à déambuler entre rêve et réalité dans un monde sous-marin. Les oeuvres interactives ne laisseront pas de marbre le curieux qui s’interrogera sur la biodiversité marine et la diversité des fonds océaniques. De plus, le cabinet de curiosité d’un genre nouveau n’exposera pas des vieilleries des siècles passés, mais des objets digitals jonglant entre passé et futur.

Miguel Chevalier

Artistes & Robots

Du 5 avril au 9 juillet, direction le Grand Palais pour une exposition collective interrogeant la relation entre l’homme, la machine et l’art. Miguel Chevalier sera bien évidemment de la partie avec son dispositif Extra-Natural présentant un jardin végétal luxuriant génératif et interactif. Dans ce jardin d’Eden, des fleurs imaginaires voient le jour et meurent avant de ressusciter sous des formes hybrides. Sans début ni fin, l’oeuvre interactive, selon les mouvement des visiteurs, immergera instantanément dans une bulle de nature poétique.

À LIRE :   Tapis magique en terre Marocaine par Miguel Chevalier
Miguel Chevalier

Al Musica

La Philharmonie de Paris accueille du 6 avril au 19 août une exposition collective dont l’installation Arabesques Numériques. Le grand tapis magique de Miguel Chevalier emporte la foule dans une vague qui se forme et se déforme à l’infini. D’inspiration d’art islamique cristallisé autour du numérique, l’oeuvre projetée au sol trompera l’oeil des marcheurs, et titillera la curiosité de chacun.

Miguel Chevalier

 

Ubiquity 1 & 2

Pour sa première exposition personnelle Outre-Manche, Miguel Chevalier investit The Mayor Gallery du 12 avril au 1er juin avec Ubiquity 1, et The Wilmotte Gallery à Lichfield Studios du 12 avril au 15 juin pour Ubiquity 2. Sa série Méta-cités plongera les londoniens dans une ville du futur qui étend ses immeubles à toute vitesse à l’infini, tel un rouleau compresseur sur la nature. L’artiste numérique a exploré le sujet d’une architecture envahissante dans cette ville créée de toutes pièces…qui pourrait très bien être le futur.

Miguel Chevalier

Financement participatif

Si tu veux te procurer un superbe ouvrage de 240 pages retraçant la carrière artistique de Miguel Chevalier des 18 dernières années, participe au crowdfunding sur KissKissBankBank. Avec ton coup de pouce, tu pourras bénéficier de la monographie, et peut-être aussi d’une oeuvre d’art en édition limitée. A toi de cliquer !

Miguel Chevalier

Plus d’informations : Site Miguel Chevalier